« Love Time » : les portraits chaleureux de Lewis Khan

16 octobre 2017   •  
Écrit par Molly Sisson
« Love Time » : les portraits chaleureux de Lewis Khan
Les Hôpitaux sont des lieux connus pour les bonnes et mauvaises raisons. Lewis Khan, un jeune photographe anglais, a documenté durant 18 mois un hôpital de Londres. Sa série intitulée Love Time est un projet intime rassemblant des portraits chaleureux du personnel soignant et des patients. Il signe avec ce beau travail un témoignage sur le système de soins de santé du Royaume-Uni.

Pas assez de lits, quatre heures d’attentes aux urgences et de moins en moins de médecins généralistes. Les services de santé sont aujourd’hui instables en Angleterre et c’est justement ce système qui s’essouffle que Lewis Khan a choisi de capturer. Ses images montrent aussi un aspect peu développé par les médias : la relation affective entre un patient et le corps médical. C’est au cours d’une résidence d’artistes que Lewis Khan a emprunté pendant 18 mois les couloirs de l’hôpital de Chelsea et Westminster à Londres.  « Riche et émotionnelle » , cette série fait écho aux problèmes politiques et sociaux auxquels le gouvernement anglais est actuellement confronté.

La maladie est un sujet difficile et pourtant, le regard de Lewis Khan demeure chaleureux et plein de tendresse. Ce projet documentaire et artistique relève du journal intime : à chacune des photos est associée une rencontre. En photographiant le pouvoir des relations entre le personnel médical et les patients, Lewis témoigne que le système médical anglais est construit sur la confiance, la vulnérabilité et la fragilité. « Le corps soignant est souvent ennuyé et stressé et j’espère que ma curieuse présence ait pu les distraire un peu » nous confie-t-il. À travers ces images douces et angoissantes, il donne à voir le fonctionnement d’un hôpital en même temps que l’histoire intime de plusieurs inconnus.  

© Lewis Khan
© Lewis Khan
© Lewis Khan

© Lewis Khan© Lewis Khan
© Lewis Khan

© Lewis Khan

© Lewis Khan
© Lewis Khan
© Lewis Khan
© Lewis Khan

© Lewis Khan

© Lewis Khan

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine