Manon Lanjouère, lauréate des FIDAL Youth Photography Awards 2017

22 décembre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Manon Lanjouère, lauréate des FIDAL Youth Photography Awards 2017

Manon Lanjouère, jeune photographe diplômée de l’École des Gobelins en 2017, remporte les FIDAL Youth Photography Awards 2017, avec sa série Demande à la poussière. 

Cette année, 504 dossiers ont été soumis. Les 15 meilleurs dossiers ont été présentés au jury, le 13 décembre. Et c’est celui de Manon Lanjouère qui a été le plus séduisant. 

« Demande à la poussière fait un pas de plus vers l’infime, compte les grains de poussière que l’oubli n’a point emportés, explore les maigres fissures où ont trouvé refuge les traces éphémères d’une vie passée. » Diplômée des Gobelins en 2017, Manon développe une pratique photographique marquée par la mise en scène et le décor. Son travail guidé par la lecture s’attache à dépeindre le souvenir, l’importance des traces à travers des mondes fictifs. Des mondes dans lesquels elle essaye de comprendre l’interaction entre le paysage et l’humain, le magique et le scientifique. En mélangeant des documents d’archives à ses propres images et textes, elle brouille les pistes. Son travail sera présenté dans le prochain numéro de Fisheye, en kiosque début janvier. 

© Manon Lanjouère
© Manon Lanjouère
© Manon Lanjouère
© Manon Lanjouère

© Manon Lanjouère

© Manon Lanjouère / lauréate des FIDAL Youth Photography Awards 2017

Explorez
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d'espoir
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d’espoir
Du 1er au 14 juillet, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Galerie Triangle consacre une exposition à la cause environnementale, et...
28 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
© Myrto Papadopoulos
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
Jusqu’au 3 novembre, l’Abbaye de l’Épau présente Dans les herbes hautes, une série d’expositions contemplatives qui ont lieu dans son...
27 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin