Mélange des genres

30 septembre 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Mélange des genres

S’installer en Suède il y a six ans a été pour AdeY un vrai chamboulement : « Contrairement au Royaume-Uni, les questions autour du genre sont plus débattues en Scandinavie. Là-bas j’ai vraiment commencé à me questionner sur ma perception et mon rôle dans la société. » Sa démarche photographique a pris un tournant : il trouve ce qu’il veut montrer.

Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY

Déconstruire le genre

« Mon travail a pour but de remettre en question et de développer mes propres convictions. La photographie est ma façon d’exprimer des messages culturels et politiques auxquels je suis confronté dans le quotidien », explique le jeune homme. Son travail questionne et interroge la notion de genre, telle qu’elle est définie par les normes. Y a-t-il du sens à opposer un genre féminin et un genre masculin ? Y a-t-il seulement un genre féminin et un genre masculin ?

« À travers ma conception d’un genre neutre, j’espère que j’encourage le débat et les discussions sur ce sujet. »

Ses représentations de corps nus veulent aussi se confronter aux impératifs de beauté véhiculés par le marketing et les médias sociaux. Ce qu’il veut, c’est « désexualiser la nudité à travers un imaginaire et ma vision du corps comme un élément d’influence sur l’espace. » Les mises en scènes de ses photographies sont troublantes et prêtent parfois à la confusion.

Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY

Du théâtre en image

Les images d’AdeY sont minutieusement chorégraphiées. Il y a une scénographie pointilleuse dans la construction de ces photos, une forme de théâtralité inspirée de son parcours. Avant qu’il ne découvre la photographie et décide de s’y concentrer pleinement – c’était en 2004 – AdeY étudiait la danse contemporaine. Pendant 10 ans, il photographiait compulsivement son quotidien, ses amis, des performances et le milieu de la danse. En 2014, il découvre l’argentique; c’est une révélation. Cette même année, il se lance dans la photo de nu.

« L’argentique a modifié mon approche de la photographie et a renforcé ma connexion avec les sujets de mes photos. »

Ainsi en tant que photographe, il se donne tout autant que ses modèles – qui sont bien souvent des amis à lui : « Je parle beaucoup avant et pendant un shooting, essayant de donner à mes modèles le sens de ce que je veux réaliser. » Les séances durent généralement trois heures, épuisant six à sept pellicules. Le travail d’AdeY est remarquable. Le résultat est puissant, riche d’une beauté évocatrice : celle de corps libérés et égaux.

Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY
Fish Eye Magazine | Mélange des genres
© AdeY

En (sa)voir plus

Découvrez l’ensemble du travail d’AdeY sur son site : adey.se

Suivez-le sur Instagram : @__adey__

Retrouvez-le aussi sur Facebook : @studio.adey

Et sur Tumblr : adey-adey.tumblr.com

Explorez
Alecio Ferrari : natures artificielles
© Alecio Ferrari
Alecio Ferrari : natures artificielles
Opposant la beauté d’éléments naturels aux objets de nos consommations capitalistes, Alecio Ferrari explore la complexité du vivant, et...
06 décembre 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
Prix Swiss Life à 4 mains : découvrez les lauréat·es de la 6e édition ! 
© Kourtney Roy
Prix Swiss Life à 4 mains : découvrez les lauréat·es de la 6e édition ! 
Lundi 4 décembre, la fondation Swiss Life a dévoilé les noms du duo gagnant de son prix consacré à la photographie et à la musique. Et ce...
05 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Poker Face : le puzzle de Kensuke Koike qui fait tourner les têtes
© Kensuke Koike / Silvermine
Poker Face : le puzzle de Kensuke Koike qui fait tourner les têtes
Publié par les éditions Silvermine, Poker Face prend la forme d’un puzzle créatif aussi curieux que fascinant. Conçu par l’artiste...
02 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nicolas Fontas ou la force du mouvement
© Nicolas Fontas
Nicolas Fontas ou la force du mouvement
Visages déformés, silhouettes sibyllines, scènes irréelles… Les tableaux au superbe flou perpétuel de Nicolas Fontas donnent vie et forme...
01 décembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 04.12.23 au 10.12.23 : explorer des mythes et cultures 
© Devin Yalkin
Les images de la semaine du 04.12.23 au 10.12.23 : explorer des mythes et cultures 
C’est l’heure du récap’ ! Les photographes de cette semaine traversent les frontières afin d’en apprendre davantage sur de multiples...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les livres et objets photographiques à (s’)offrir à Noël
© Sarah van Rij
Les livres et objets photographiques à (s’)offrir à Noël
La période de Noël peut être l’occasion de se plonger dans de nouveaux univers, qu’ils soient tirés de la réalité, issus de mondes...
09 décembre 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
57 : L’urbain atemporel et exalté de Francesco Gioia
© Francesco Gioia
57 : L’urbain atemporel et exalté de Francesco Gioia
Deux ans après notre première rencontre avec son univers photographique, Francesco Gioia publie 57. Un ouvrage dans lequel la rue se pare...
08 décembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Irene Trancossi : mythologies ancestrales et jardin à soi
© Irene Trancossi
Irene Trancossi : mythologies ancestrales et jardin à soi
Irene Trancossi et son univers gravitent autour des mondes de l'art, de la mode et de la musique – en créant des pochettes d'albums et...
08 décembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill