Photographies au saut du lit : un nid à soi

14 octobre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Photographies au saut du lit : un nid à soi
Daniela Rossell, Méduse, 1999 / Courtesy the artist and Greene Naftali, New York
Lee Miller, Colette, la plus grande écrivaine française contemporaine, Paris, 1944 © Lee Miller Archives, England, 2023, all rights reserved, leemiller.co.uk
Actes Sud
Photo Poche
12.50 x 19.00 cm
144 pages
Prix : 13.90€

Le lit, un simple meuble ? Tout juste paru aux éditions Actes Sud, le livre Photographies au saut du lit, conçu par Clara Bouveresse – qui en a également écrit les textes – revient sur le motif du lit, sa dimension universelle et personnelle. Omniprésent dans la photographie depuis ses débuts, au 19e siècle, ce pilier de notre quotidien est vu et revu à travers les yeux de Claude Cahun, Bieke Depoorter, Zanele Muholi ou encore Nan Goldin.

Pourquoi s’intéresser à nos lits ? Que représentent-t-ils pour nous ? Espace de répit ou de repli, lieu de contemplation pour les rêveur·ses éveillé·es, ou de torture mentale pour celleux qui recherchent désespérément le sommeil, le lit constitue un objet privilégié de l’expression de l’intime. Nombreux·ses sont les artistes à en avoir fait un paradigme des relations de pouvoir, un miroir des normes et des goûts sociaux. À notre époque contemporaine, celle du télétravail au lit parfois, l’espace nuptial est désormais contaminé par les impératifs de productivité et de compétitivité. « Le lit est un espace de répit, un refuge, mais il est perméable au monde extérieur, raconte Clara Bouveresse, qui est historienne de la photographie. Avec le télétravail, le lit peut même se transformer en bureau, et les selfies en font une scène partageable sur les réseaux. Cette porosité est ancienne mais elle semble toujours plus exacerbée, la photographie accompagnant ce brouillage des frontières entre privé et public. »

Que disent nos nids doux ?

« La plupart des photographes possèdent des images montrant des lits dans leurs archives : témoignages de leur vie amoureuse ou familiale, de leurs voyages, ou prétextes à des autoportraits et des mises en scène. Le lit occupe une place singulière dans l’histoire de la photographie et permet de la raconter sous un nouvel angle. » Le nid doux du matin encore défait, l’empreinte du corps dans les draps… le lit offre, par énigmes, des indices d’une personnalité, d’une intimité, d’une histoire. Présent dans des œuvres documentaires ou personnelles, il est un témoin que l’on interroge. Annie Ernaux, avec son compagnon Marc Marie, en avait fait par exemple le lieu de la « lecture des taches » marquant le lit, soit une manière d’ausculter les corps.

Clara Bouveresse avait déjà conçu un ouvrage – et une exposition aux Rencontres d’Arles – faisant brillamment dialoguer trois femmes photographes, Unretouched women, femmes à l’œuvre, femmes à l’épreuve. De la même manière ici, l’historienne de l’art s’intéresse à ses sujets de prédilection, le désir, l’ennui, la tristesse, la sexualité, la violence ou le deuil. Avec Photographies au saut du lit, elle raconte l’histoire du 8e art sous un nouvel angle, « à l’horizontale » – d’après son expression – , avec une sélection qu’elle assume être subjective, puisqu’elle est née d’une réflexion concernant les femmes, principalement en France et aux États-Unis. Mais qui présente, néanmoins, une multiplicité d’approches, de lieux et d’époques. 

Shadi Ghadirian, Nil nil, 2008 / Courtesy of Silk Road gallery and the artist
Stephen Shore, Chambre 125, Motel Westbank, Idaho Falls, 18 juillet 1973 / © Stephen Shore / Courtesy 303 Gallery, New York
Imogen Cunningham, Le Lit défait, 1957 / © 2023 Imogen Cunningham Trust / Courtesy www.ImogenCunningham.com
Klavdij Sluban, Camp disciplinaire de Mojaïsk, cycle Entre parenthèses, 1998 / © Klavdij Sluban

Dolorès Marat, La robe noire, 1995 / © Dolorès Marat

Explorez
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin