PhotoSaintGermain, la rive gauche à la une

10 novembre 2018   •  
Écrit par Eric Karsenty
PhotoSaintGermain, la rive gauche à la une

Alors que les foires photo tiennent le haut de l’affiche, Paris Photo, Fotofever, le salon Approche… il est un festival parisien qui investit la rive gauche jusqu’au 24 novembre et mérite largement le détour. Visite express dans quelques-unes des 36 expositions de PhotoSaintGermain.

Depuis déjà quatre ans que Virginie Huet et Aurélia Marcadier ont pris la direction du festival PhotoSaintGermain, tous les professionnels plébiscitent cet événement qui permet de découvrir des photographes émergents comme des auteurs reconnus. Le parcours, en 36 étapes, vous fera arpenter les rues du quartier de Saint-Germain-des-Prés et pénétrer dans ses galeries, centres culturels, institutions ou librairies avec une douce euphorie, à l’image du très dense public présent lors de la soirée d’inauguration le mardi 6 novembre.

60 photographes exposés

Parmi la soixantaine d’artistes mis en avant dans ce parcours, on retiendra d’abord le travail de Claudine Doury, qui nous entraîne dans une Odyssée sibérienne à l’Académie des Beaux-Arts. Après avoir photographié les personnes rencontrées il y a vingt ans le long du fleuve Amour, en Sibérie, la photographe est retournée les voir pour témoigner du passage du temps et des changements qui touchent ces populations vulnérables.

L’atelier Néerlandais présente, lui, une sélection d’artistes de la collection du Foam, le fameux musée d’Amsterdam résolument tourné vers la photographie contemporaine : une belle occasion d’avoir un panorama de création de jeunes auteurs, comme Raphaël Dallaporta, Viviane Sassen ou Pieter Hugo… Tout près de là, à la Maison de l’Amérique latine, on découvre de travail de trois femmes – Jeanne Mandello, Hildegard Rosenthal et Grete Stern – toutes trois originaires d’Allemagne et réfugiées de l’autre côté de l’Atlantique dans les années 1930. Cette exposition nous permet de redécouvrir des talents méconnus qui ont toute leur place dans l’histoire de la photo.

© Grete Stern / Courtesy Galería Jorge Mara - La Ruche

© Grete Stern / Courtesy Galería Jorge Mara – La Ruche

Expositions stimulantes

Philippe Grollier

, lauréat du tout premier prix Fidal de la photographie documentaire, expose la suite de son travail en Irlande du Nord ces deux dernières années. Une belle exposition qui se déploie dans la belle galerie Sparts, une des nouvelles étapes de cette 7e édition de PhotoSaintGermain. La galerie Nicolas Deman nous fait découvrir six photographes japonais émergents, une des expositions les plus stimulantes du festival. Le Crous, avec sa galerie nichée au cœur de Saint-Germain-des-Prés, est toujours un lieu à visiter pour voir des travaux d’étudiants ou d’anciens étudiants en école d’art, une bonne manière de garder le contact avec la création émergente. Enfin, la Maison d’Auguste Comte vous apparaîtra sous un jour nouveau avec les installations imaginées par David Fathi qui, avec sa proposition Les morts gouvernent les vivants, interroge le positivisme du philosophe avec plusieurs vidéos d’hommes politiques s’affrontant à mains nues au cœur des institutions. Les boucles vidéo projetées dans le décor de l’appartement-musée d’Auguste Comte sont d’un effet saisissant.

Bien sûr, vous pourrez aussi redécouvrir des grands noms de la photographie, comme Gianni Berengo Gardin à l’Institut culturel italien, ou Josef Sudek au Centre tchèque de Paris, et en admirer bien d’autres en flânant à pied dans l’un des plus beaux quartiers de la capitale, jusqu’au 24 novembre 2018.

© Claudine Doury

© Claudine Doury

© Philippe Grollier

© Philippe Grollier

© Jeanne Mandello / Courtesy Isabel Mandello© Viviane Sassen

© Jeanne Mandello / Courtesy Isabel Mandello et à d. Viviane Sassen

© Grete Stern / Courtesy Galería Jorge Mara – La Ruche

 

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine