Poétiques paréidolies

11 mai 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Poétiques paréidolies

Marc Donikian photographie les couleurs et les formes abstraites de la nature. Fascinante, sa pratique, proche des techniques anciennes, se lit comme une plongée contemplative dans l’invisible mystique. Cet article est à retrouver dans notre dernier numéro

Marc Donikian travaille la photographie abstraite et figurative, celle qui perd les formes et les renouvelle, confond les couleurs et crée des visions hallucinées. Dans ces images, fruits d’une immersion au cœur des paysages, chacun·e perçoit ce qu’il ou elle veut. Une silhouette humaine parée d’un masque semble se dessiner sur un arbre. Instinctivement on pense à un personnage de carnaval d’un pays de l’Est. « Je photographie les arbres pour les rendre vivants », déclare l’artiste viennois. À l’écoute des ombres, il joue avec les réminiscences et, en une belle charade poétique, ressuscite l’âme des éléments de la nature. Le photographe s’inspire des phénomènes psychiques modifiant la perception humaine comme la paréidolie, qui nous porte à reconnaître des visages ou des formes familières dans un paysage ou un nuage. Une sensibilité qui en dit long sur le fonctionnement de notre cerveau.

© Marc Donikian© Marc Donikian

Dans l’œil du calligraphe

Au début de la pratique de Marc Donikian, il y avait le noir et blanc, puis est apparue la couleur. C’est elle qui, au fil du temps, a pris le dessus. Avec elle, il invente un langage. S’inspirant du rendu du sténopé – dispositif optique composé d’un petit trou permettant d’obtenir une image grâce à une chambre noire élémentaire – , l’auteur développe un langage original avec un procédé argentique. Et c’est le geste de l’artiste, au sens littéral du terme, qui provoque un jeu pictural avec la lumière et produit la dynamique au cœur de l’image statique. Selon la position de ses doigts devant l’objectif, l’image se métamorphose. Dans son processus créatif, qui exige temps et concentration, Marc Donikian entre dans un état quasi méditatif. Il joue avec la contingence, la frag- mentation et l’ambiguïté, dessinant les traits qui composent l’image du bout des doigts, à la manière d’un calligraphe avec son pinceau.

Les recherches récentes sur la communication entre les arbres, ou les croyances animistes – selon lesquelles une même force vitale anime les êtres, les objets et la nature – marquent également son travail. « En déformant la réalité, je recherche quelque chose d’autre, précise-t-il. L’invisible qui pourrait se cacher derrière celle-ci. » Débarrassées du superflu, ses photographies fantastiques, oniriques ou menaçantes composent une célébration de la nature. Son œuvre est une invitation à entrer dans la danse de ces images allégoriques et à découvrir une énigme qui n’en finit pas de se dérober.

© Marc Donikian© Marc Donikian
© Marc Donikian© Marc Donikian
© Marc Donikian© Marc Donikian

© Marc Donikian

Explorez
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Connecticut. April 12, 2023. Portrait of Silent behind her green screen. As a Virtual Reality drone racing champion, she uses a green screen while competing online. Because she reveals herself on camera, those moments involve more beauty preparation, so she can feel comfortable while competing in the Women's Cup. Outside of simulator competitions, she also flies her real drone, and is portrayed holding her remote controller. Though she is among the top-200 fastest pilots worldwide, real-life drone racing has a steep cost barrier. In addition, the American drone-racing scene takes place mostly in the Midwest, where she feels a lot of fear related to being a trans woman taking part in these events. © Paola Chapdelaine
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Bienvenue sur VRChat, une plateforme en ligne qui permet à une communauté d’environ 70 000 personnes de créer leurs propres avatars et...
14 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
© Borey Sok / Studio Beige
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
Sous le soleil écrasant de Marrakech ou dans le singulier quartier de Beaugrenelle à Paris, le nouveau-né de Motorola – le edge50 pro –...
10 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas