Prix Louis Roderer : la société dans l’objectif des lauréats

12 novembre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Prix Louis Roderer : la société dans l’objectif des lauréats

En dépit de la crise sanitaire, le Prix Découverte Louis Roederer a été décerné le 10 novembre, après des délibérations virtuelles. Exceptionnellement, deux photographes ont été récompensés : Poulomi Basu et François-Xavier Gbré.

Malgré l’annulation de l’édition 2020 des Rencontres d’Arles, la Fondation Louis Roederer, qui collabore avec le festival chaque année, avait souhaité maintenir le Prix Découverte Louis Roederer – dont les finalistes sont ordinairement exposés à Ground Control, lieu d’exposition situé à deux pas de la gare d’Arles. Si les dix projets retenus devaient être présentés dans la chapelle de l’ancien hôpital Laennec, aujourd’hui siège de Kering à Paris, du 11 au 15 novembre, la crise sanitaire a conduit la Fondation à annuler également ce rendez-vous.

Mais animé par une envie d’encourager la création émergente en ces temps difficiles, le Prix Découverte Louis Roederer a malgré tout été décerné, le 10 novembre. Le jury, composé de Damarice Amao (Centre Pompidou), Quentin Bajac (Jeu de Paume), Émilie Villez (Kadist), Christophe Wiesner (Rencontres d’Arles) et Marie-Ann Yemsi (commissaire d’exposition indépendante), s’est réuni virtuellement et a récompensé deux auteurs : Poulomi Basu et François-Xavier Gbré. Tous deux ont reçu une dotation, à valoir sur l’acquisition d’œuvres. Par souci d’équité, le Prix du public – une dotation de 15 000 euros – a été réparti entre les artistes et galeries finalistes.

© Poulomi Basu

© Poulomi Basu

Les émotions de l’Homme ou ses constructions

Photographe et activiste, Poulomi Basu (1982) est une artiste transmédia, explorant les liens entre identités et géopolitique. Dans la série Centralia, elle met en lumière les crimes de guerre se déroulant au cœur des forêts d’Inde centrale – un territoire marqué par un conflit qui oppose tribus indigènes et gouvernement. Reportages vidéo, enquêtes policières, biographies, histoires de femmes combattantes, photographies… Durant dix ans l’auteure a collecté différents documents, différentes preuves pour construire son projet. Le résultat ? Une œuvre aux multiples lectures, mêlant les perspectives. Un travail esthétique et déroutant, capturant avec minutie la complexité des enjeux géopolitiques au cœur desquels se rencontrent violence et force brutale.

Né à Lille en 1978, François-Xavier Gbré travaille aujourd’hui entre la France et la Côte-d’Ivoire, où il développe une œuvre inspirée par le bâtiment, comme témoin des changements sociaux. Avec Émergence, Abidjan, Côte d’Ivoire, 2013-2020, une installation de 57 photographies, l’auteur documente l’évolution de la métropole et de ses habitants. Une enquête menée en profondeur sur le territoire urbain et sa croissance dans le temps. Croissance économique, déclin, conflits civils, crise électorale, développement… La ville africaine n’a cessé de se mouvoir, d’évoluer au cours des dernières décennies. À travers son travail, François-Xavier Gbré recompose un paysage marqué par ces transformations, et donne à voir, par le prisme de l’architecture, l’expérience des populations d’Abidjan. Qu’ils utilisent les émotions de l’Homme ou ses constructions, les deux lauréats du Prix Roederer font le portrait de communautés marquées par leurs territoires. Des projets aussi harmonieux qu’engagés.

© Poulomi Basu

© Poulomi Basu

© François-Xavier Gbré / Courtesy Galerie Cécile Fakhoury (Abidjan, Dakar, Paris)© François-Xavier Gbré / Courtesy Galerie Cécile Fakhoury (Abidjan, Dakar, Paris)

© François-Xavier Gbré / Courtesy Galerie Cécile Fakhoury (Abidjan, Dakar, Paris)

Image d’ouverture : © François-Xavier Gbré / Courtesy Galerie Cécile Fakhoury (Abidjan, Dakar, Paris)

Explorez
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
© Quentin Yvelin
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
Des corps, qui respirent et expirent, la cage nouée, les membres dénudés. Autour d’eux, des roches, des végétaux, des ombres que les...
15 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
© Ame Blary
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine nous invitent à nous évader des conventions sociales et de la pensée dominante....
12 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas