Raconter l’adolescence, Lucie Pastureau à la Fisheye Gallery

10 avril 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Raconter l’adolescence, Lucie Pastureau à la Fisheye Gallery

Du 16 avril au 12 mai 2019, la Fisheye Gallery, en partenariat avec Fujifilm et Circulation(s), accueille Luminescences, une exposition de Lucie Pastureau documentant la période de transition qu’est l’adolescence dans un cadre particulier : l’hôpital.

Née en 1982 et installée à Lille, la photographe Lucie Pastureau s’intéresse aux périodes de transition, et à leurs conséquences sur les êtres et les paysages. Diplômée de l’École nationale des Arts Décoratifs de Paris en 2008, l’auteure a créé, cette même année, le collectif Faux Amis, avec ses acolytes Lionel Pralus et Hortense Vinet. En 2018, elle devient lauréate du Prix Fujifilm-Circulation(s), grâce à ses récits poétiques et délicats sur l’adolescence.

L’exposition Luminescences, accueillie par la Fisheye Gallery, présente une vingtaine d’images, issues d’une résidence réalisée en 2017, avec les patients et soignants de l’Unité de santé de l’adolescent de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Lille. Un huis clos médical utopique, effaçant la maladie, au profit d’une recherche de connexion profonde entre les êtres.

Un parcours initiatique

Images négatives en couleur et corps contorsionnés composent cette série. Abstraits et poétiques, les clichés donnent à voir la recherche d’identité de ces individus – entre incertitude, souffrance, violence, douceur et fragilité. Des corps en métamorphose. En inversant les couleurs, Lucie Pastureau immerge le regardeur dans un univers étrange, onirique, brouillant les frontières entre le réel et l’imaginaire. Une exploration de cette période de transition qu’est l’adolescence. En jouant avec le positif et le négatif, Luminescences illustre un parcours initiatique. Les modèles, capturés dans des positions étranges ou en surimpression, se détachent de leur environnement et explorent le champ des possibles qui s’ouvrent à eux. Une manière singulière de représenter la fin de l’enfance.

 

Le vernissage de l’exposition aura lieu le 16 avril 2019 à partir de 18h. Plus d’informations sur l’événement Facebook

 

Luminescences, Lucie Pastureau

Du 16 avril au 12 mai 2019

Fisheye Gallery

2 rue de l’Hôpital Saint-Louis, 75010 Paris

© Lucie Pastureau

© Lucie Pastureau© Lucie Pastureau

© Lucie Pastureau© Lucie Pastureau© Lucie Pastureau

© Lucie Pastureau

Explorez
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas