Raphaël Dallaporta, lauréat du Prix Niépce Gens d’images

23 mai 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Raphaël Dallaporta, lauréat du Prix Niépce Gens d'images

Le 22 mai 2019, le jury du Prix Niépce Gens d’images a annoncé son nouveau lauréat : Raphaël Dallaporta. Lumière sur un artiste, dont les créations rigoureuses jouent avec les frontières du 8e art.

Fondé en 1955 par Albert Plécy, photographe, peintre, journaliste et cinéaste, le Prix Niépce Gens d’images est le premier prix de photographie professionnelle créé en France. Ses objectifs ? Aider les auteurs à sortir de l’anonymat, et leur offrir une plus grande visibilité, au travers de la presse et de l’édition. Chaque année, ce concours prestigieux distingue un photographe confirmé, âgé de moins de 50 ans, français, ou résidant en France depuis plus de trois ans. Le lauréat remporte une dotation de 10 000 euros, grâce au mécénat de Picto Foundation. Cette année, la récompense inclut également la création d’un livre, édité par The Eyes Publishing, à 300 exemplaires. Enfin l’ADAGP offre 6 000 euros au photographe gagnant.

Parmi les seize finalistes – comprenant notamment Ulrich Lebeuf, Véronique de Viguerie, Vincent Fournier ou encore Mathieu Farcy – c’est Raphaël Dallaporta, parrainé par Gabriel Bauret, commissaire d’exposition, qui a séduit le jury de cette édition 2019.

Repousser les frontières de l’art

« Je m’attache, depuis 2004, à rendre sensibles des phénomènes, objets ou territoires, respectivement cachés, tabous ou inaccessibles

, explique le photographe. J’aime réaliser des connexions insolites entre histoire, science, art et technologie. » Raphaël Dallaporta, né en 1980, perçoit la photographie comme une pratique devant s’effacer au bénéfice d’un langage. Habitué à travailler en équipe et à repousser les frontières de l’art, l’auteur aime interroger les phénomènes de société grâce à la puissance de ses œuvres. « Je développe une réflexion sur les rapports complexes que le réel entretient avec sa représentation », précise-t-il.

Durant ses projets au long cours, le photographe a travaillé en collaboration avec des démineurs, des juristes, des médecins ou encore des archéologues. Si la précision scientifique fait partie de ses habitudes, il aime détacher ses installations d’une simple vocation « documentaire », pour construire une vision symbolique. Une œuvre pointilleuse, mêlant poésie et savoir.

© Raphaël Dallaporta

© Raphaël Dallaporta© Raphaël Dallaporta
© Raphaël Dallaporta© Jerôme Sother

© à d., Raphaël Dallaporta, par Jérôme Sother

© Raphaël Dallaporta© Raphael Dallaporta

© Raphaël Dallaporta

Explorez
Antoine Martin dresse un portrait de Miami en clair-obscur
© Antoine Martin
Antoine Martin dresse un portrait de Miami en clair-obscur
Extravagante et haute en couleur, Miami Beach s’impose comme une destination de rêve. Plages de sable fin, boîtes de nuit, strass et...
07 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Un documentaire inédit sur Fred Stein bientôt diffusé au Lavoir Numérique
© Fred Stein Archive
Un documentaire inédit sur Fred Stein bientôt diffusé au Lavoir Numérique
À l’occasion de son cycle documentaire consacré à l’œuvre « photo-biographique », le Lavoir Numérique organise une projection de...
07 décembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus #67 : Devin Yalkin capture un bal vampirique sulfureux
06:40
© Fisheye Magazine
Focus #67 : Devin Yalkin capture un bal vampirique sulfureux
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Cette semaine, Devin Yalkin s’immisce dans un bal vampirique des temps modernes et rend hommage à...
06 décembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Le festival Circulation(s) lève le voile sur sa 14e édition ! 
© Audrey Blue
Le festival Circulation(s) lève le voile sur sa 14e édition ! 
Du 6 avril au 2 juin 2024, le festival de la jeune photographie européenne Circulation(s) réinvestit le Centquatre à Paris pour une 14e...
06 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Hadès, Antoine d’Agata et Deauville, dans la photothèque de Céline Croze
© Céline Croze
Hadès, Antoine d’Agata et Deauville, dans la photothèque de Céline Croze
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
An Old Tale : Siouzie Albiach saisit une nature personnifiée
© Siouzie Albiach
An Old Tale : Siouzie Albiach saisit une nature personnifiée
À travers An Old Tale, Siouzie Albiach nous emporte dans un voyage mystique au cœur de territoires intimes. Un périple nourri par...
07 décembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Antoine Martin dresse un portrait de Miami en clair-obscur
© Antoine Martin
Antoine Martin dresse un portrait de Miami en clair-obscur
Extravagante et haute en couleur, Miami Beach s’impose comme une destination de rêve. Plages de sable fin, boîtes de nuit, strass et...
07 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Un documentaire inédit sur Fred Stein bientôt diffusé au Lavoir Numérique
© Fred Stein Archive
Un documentaire inédit sur Fred Stein bientôt diffusé au Lavoir Numérique
À l’occasion de son cycle documentaire consacré à l’œuvre « photo-biographique », le Lavoir Numérique organise une projection de...
07 décembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet