Reconstruire la réalité 

14 mars 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Reconstruire la réalité 

Le Libanais Patrick Mouzawak  aborde la question de la diaspora de ses compatriotes à travers sa série In Memory With. Un projet singulier où la mémoire et l’identité s’assemblent comme les pièces d’un puzzle coloré.

Images commerciales ou mises en scène absurdes ? Ni les unes ni les autres. Il s’agit plutôt d’un projet identitaire, où la notion de souvenir prend tout son sens. Si Patrick Mouzawak photographie, il reconstitue des réalités. Des réalités fictives, certes. Ses sujets ? Des amis et des membres de sa famille, éloignés géographiquement. Tous ont en commun d’être libanais et d’avoir déménagé en Europe, « un endroit meilleur ». L’histoire démarre par une série d’échanges réalisés par textos, mails ou sur Skype – point de lettres en 2017. Comme un puzzle, il récolte des données et les assemble pour finalement (re)construire sa propre perception. Il dévoile à travers ce projet quelques indications quant à l’adaptation de chacun des protagonistes dans leur nouvel environnement.

Dans sa pratique, il essaie d’appliquer la maxime de l’un de ses maîtres, Elliott Erwitt : « La photographie est l’art de l’observation. Il s’agit de trouver quelque chose d’intéressant dans un endroit ordinaire. J’ai réalisé que ça a peu à voir  avec les choses que vous voyez, et tout à voir avec la façon dont vous les voyez. » Concrètement, Patrick se laisse guider par l’instant présent, loin de toute forme de contrôle, et parvient à évoquer un pays à travers un objet banal. Paris, Bruxelles, Berlin, Amsterdam, Florence ou encore Barcelone, la ville importe moins que les histoires cachées derrière les portraits. Comment fonctionne notre mémoire ? Quels sont les objets que nous conservons et pourquoi ? Des questions qui émergent à la lecture de son travail et qui appellent à la réflexion en ces temps de surconsommation…

© Patrick Mouzawak© Patrick Mouzawak

© Patrick Mouzawak© Patrick Mouzawak
© Patrick Mouzawak© Patrick Mouzawak

© Patrick Mouzawak

Explorez
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet