Restons créatifs ! : Nicole McLaughlin

29 avril 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Restons créatifs ! : Nicole McLaughlin

Photographe, écrivain, plasticien, dessinateur, graphiste, designeuse, chorégraphe, metteur en scène… Onze créateurs contemporains de plusieurs générations retracent leur processus créatif en livrant au passage leurs recommandations aux jeunes artistes. Sortez de votre zone de confort ! Prenez des risques : Expérimentez ! Explorez ! Travaillez avec intensité ! Composez avec vos intuitions ! Soyez radicaux ! Cherchez l’inspiration dans votre quotidien ! Tirez les leçons de vos échecs ! Creusez ce qui est en vous ! Retrouvez une liberté d’esprit ! Nourrissez-vous des œuvres d’autres artistes ! Laissez-vous guider par vos rêveries ! Révoltez-vous !… Autant de pistes à expérimenter pour trouver votre propre voie. Focus sur la designeuse Nicole McLaughlin. Un article, rédigé par Maxime Delcourt, à retrouver dans Fisheye #46.

 

© Nicole McLaughlin

Depuis Brooklyn, où elle est installée, Nicole McLaughlin donne l’impression d’être une de ces créatrices qui, toujours en quête de nouvelles idées, refusent l’habitude et la paresse. Ancienne designeuse graphique chez Reebok, l’Américaine ne cesse de se réinventer – en influenceuse, en enseignante… –, portant une attention toujours plus forte à la durabilité et au recyclage des vêtements qu’elle propose. « Pour moi, l’important, c’est moins de se réinventer que de rester constante, et de s’améliorer en permanence, précise-t-elle. Chaque projet engendre de nouveaux défis à surmonter et, par conséquent, de nouvelles connaissances à assimiler. Il s’agit tout simplement de se surpasser, même quand l’inspiration ne vient pas, même quand on en a moins envie. »

Pour cela, Nicole McLaughlin se donne beaucoup d’espace et de temps. Le pire, pour elle, serait de se sentir oppressée, « aussi bien physiquement que mentalement ». C’est qu’il en faut de l’imagination pour mettre au point un gilet en papier bulle, une valise à base de sneakers Nike ou des shorts en sachets Lego. Un esprit créatif, certes, mais également une bonne dose d’audace, qui ne s’acquiert pas nécessairement dans des écoles spécialisées: « Je suis autodidacte, et je pense sincèrement que quiconque peut se laisser porter par son imagination. Moi, par exemple, ce n’est pas la consommation qui m’intéresse à travers mes créations, mais bien la réutilisation de ce qui est déjà disponible. C’est d’ailleurs à partir des matériaux à disposition que je commence à créer, et non l’inverse. »

La pandémie mondiale ayant ralenti la circulation des marchandises, son travail en a-t-il été impacté ? Pas vraiment, à l’entendre : « Certaines matières étaient plus difficiles à trouver mais j’ai décidé de revenir à ce que je faisais à mes débuts en ne travaillant qu’avec des matières disponibles autour de chez moi. C’est fou de dire ça, mais ce confinement à New York a été incroyablement créatif, productif et stimulant pour ma part. » On comprend alors que Nicole McLaughlin déborde d’envies, d’idées et de projets. Sans jamais craindre l’échec : « Ça m’est déjà arrivé et ça m’arrivera encore, mais j’ai envie de donner vie aux différentes idées que j’ai en tête, affirme-t-elle. Avant de conclure : Le plus dur dans ce métier, ce ne sont pas les obstacles, les expériences ratées ou même les projets à créer, mais bien la nécessité de trouver le temps de réaliser tout ce qui me passe par la tête. »

 

Cet article est à retrouver dans Fisheye #46, en kiosque et disponible ici

© Nicole McLaughlin© Nicole McLaughlin
© Nicole McLaughlin© Nicole McLaughlin

© Nicole McLaughlin

Explorez
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill