Robert Frank, photographe de la Beat Generation

10 septembre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Robert Frank, photographe de la Beat Generation

Robert Frank, figure emblématique de la photographie moderne, s’est éteint le 9 septembre, à l’âge de 94 ans. Hommage à un artiste à la formidable créativité.

Né en 1924 à Zurich, Robert Frank s’est passionné pour la photographie dès l’âge de douze ans. Après avoir réalisé un apprentissage dès 1941 chez le photographe et graphiste Hermann Segesser – qui lui fait notamment découvrir l’œuvre de Paul Klee – le photographe a poursuivi sa formation dans le studio de Michael Wolgensinger. Influencé alors par le photojournalisme, il s’est intéressé au registre documentaire, captant des sujets liés à la vie quotidienne.

À la fin de la guerre, Robert Frank a voyagé à travers l’Europe, de Paris à Milan il a figé au Rolleiflex les traces du conflit, montrant déjà son appétence pour l’exploration sociale et son infinie tristesse. En 1947, il s’est envolé pour la première fois vers les États-Unis, qui deviendront par la suite son pays d’adoption. Les quelques années suivantes l’emmèneront vers l’Amérique du Sud, et le reste de l’Europe. C’est en 1953 que le photographe retourne de l’autre côté de l’Atlantique, grâce à une bourse de la Fondation Guggenheim, lui permettant de documenter la civilisation américaine. Quatre ans plus tard, est sorti Les Américains, un ouvrage cru et bouleversant emblématique de la Beat Generation.

© Robert Frank

Une liberté artistique captivante

Réédité en 2019 aux éditions Delpire

, cet ouvrage préfacé par Jack Kerouac, propose une immersion dans un territoire bouleversé par un rêve américain mourant. S’éloignant du photojournalisme « classique », Robert Frank y avait délaissé les habituelles compositions soigneuses et bien éclairées au profit d’une esthétique sombre, au grain sale et hypnotique. Ses sujets, des architectures désolées ou des hommes solitaires, semblent crier leur mélancolie au lecteur. « Vous regardez ces photos, et à la fin vous ne savez plus du tout quel est le plus triste des deux, un jukebox ou un cercueil », commente Jack Kerouac. En jouant avec les flous et une composition décentrée, branlante, Robert Frank captait un envers du décor poignant. Fruit d’un périple de neuf mois le long de la côte Ouest, ayant inspiré quelque 28 000 clichés pris au Leica, Les Américains tourne le dos aux conventions avec une créativité insolente. D’abord méprisé ou détesté, le livre devient finalement un symbole d’une liberté artistique captivante. Une illustration sans artifice des inégalités cruelles de l’American dream, qui hisse le photographe au rang des « poètes tragiques du monde », comme le définit Jack Kerouac. Une œuvre culte dans la carrière d’un artiste dont le talent transcende le temps.

© Robert Frank

© Robert Frank

© Robert Frank / Les Américains, Éditions Delpire

Robert Frank © Gilles Mora

Robert Frank © Gilles Mora

Explorez
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
© Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas