Scampia, à la frontière de la beauté

30 octobre 2017   •  
Écrit par Molly Sisson
Scampia, à la frontière de la beauté

La photographe italienne Simona Ghizzoni aime contourner les problèmes sociaux. Dans sa série Il Mare non bagna Napoli (ndlr, « La mer n’atteint pas Naples », en français), elle fait interagir des jeunes de Scampia. Entre observations personnelles et images engagées, elle repousse les limites du photojournalisme. Ce travail est exposé dans le cadre du Festival Photoreporter à la Baie de Saint-Brieuc jusqu’au 5 novembre. 

Simona Ghizzoni a été sélectionnée pour l’édition 2017 du Festival Photoreporter. Il Mare non bagna Napoli est une expérience photographique interactive entre les enfants de Naples et elle. Au sein d’un festival où tous les candidats évoquent des questions urgentes de la société, Simona a choisi d’aborder « le difficile accès des adolescents à l’art et à toute forme de beauté ». Dans cette ravissante série, elle documente les interactions des enfants avec leur environnement : Scampia, un quartier défavorisé. « Avec l’économie en faillite, les classes moyennes sont de plus en plus affectées, cela concerne les quartiers périphériques, notamment les ghettos » explique la photographe. Ses photos témoignent la lutte quotidienne des enfants qui essaient, tout simplement, de grandir.

“Les enfants sont devenus mon guide touristique”

À la recherche de la beauté

C’est avec l’aide de l’association Chi Rom e… Chi No, que Simona Ghizzoni a pu rencontrer des enfants vivants au sein du quartier. Il Mare non bagna Napoli est un récit contrasté sur Scampia fait des observations de la photojournaliste et des perceptions des enfants. Car Simona a laissé aux mains des enfants des appareils photo afin qu’ils puissent documenter leur propre vision du quartier. Et lorsque les enfants recherchaient à photographier des sujets, Simona a remarqué qu’ils se tournaient vers la nature et la beauté. Les doux clichés de Simona contrastent avec les sombres réalités de Scampia.

© Simona Ghizzoni
© Simona Ghizzoni
© Simona Ghizzoni
© Simona Ghizzoni
© Simona Ghizzoni
© Simona Ghizzoni

© Simona Ghizzoni

© Simona Ghizzoni

© Simona Ghizzoni

© Simona Ghizzoni

© Simona Ghizzoni

Explorez
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Yannig Hedel : l'équilibre subtil de l'ombre à la lumière
© Yannig Hedel
Yannig Hedel : l’équilibre subtil de l’ombre à la lumière
L'exposition De prime abord, accueillie par la Galerie Bigaignon, met en avant les premiers travaux de Yannig Hedel, des expérimentations...
13 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet