« Sound photography » : symphonie visuelle

27 février 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
« Sound photography » : symphonie visuelle

Sound photography, plateforme multimédia imaginée par Stuart Fowkes, encourage les collaborations entre photographes et artistes sonores. Une banque de données originale donnant vie aux images du monde entier.

« Notre culture contemporaine est profondément influencée par l’image, et la combinaison d’un visuel et d’un son évoque immédiatement la vidéo. Mais qu’en est-il des collaborations entre la photographie et la musique ? »

, s’interroge Stuart Fowkes, le fondateur de Sound Photography. Ce projet d’envergure regroupant 166 artistes venus de 34 pays différents souhaite encourager les interactions entre différents créateurs. « Le développement de la plateforme s’est déroulé en deux étapes : un appel à participation, adressé aux photographes, a été lancé. L’objectif ? Soumettre des clichés ouverts à différentes interprétations. Une fois les images sélectionnées, les artistes sonores étaient invités à s’inspirer d’une d’entre elles, pour composer une œuvre cohérente », explique le fondateur.

Sound Photography est l’un des nombreux chapitres de Cities and Memory, un recueil en ligne de collaborations sonores, proposant un « remix de notre monde ». Une carte musicale impressionnante, rassemblant 90 pays et plus de 3000 sons. Parmi eux, des échos de manifestations, de débats politiques, du cosmos ou même du futur – « Ce dernier projet retrace l’évolution du bruit des villes à travers le monde », précise Stuart Fowkes. De la photographie de nature au documentaire, de l’abstrait au photojournalisme, les participants capturent un environnement complexe et résolument moderne. Une diversité qui inspire les compositeurs. « Ceux-ci n’hésitent pas à utiliser des sons insolites : le bruit de la glace qui fond, des champs électromagnétiques, ou même la mélodie d’une langue étrangère. Ils peuvent se servir des données de l’image pour inventer de nouveaux sons, ou transformer les détails d’un cliché en partition musicale. Certains ont même retrouvé des sons d’archive des lieux photographiés, mêlant ainsi passé et présent », ajoute le fondateur. Un terrain de jeux passionnant.

© Stuart Fowkes / Cities and memories

© Stuart Fowkes / Cities and memory

Une part de mystère

En parcourant la centaine de collaborations composant la banque de données, les duos d’artistes étonnent. Ici, une image futuriste, traversée par des néons lumineux se transforme en décor de science-fiction, tandis qu’elle fusionne avec l’univers du compositeur. Là, un paysage enneigé se fait moins menaçant, au son des violons du musicien. Il nous semble presque apercevoir les flocons danser… Chaque ensemble se lit comme une immersion dans un monde éphémère, qui se construit et disparaît en quelques minutes. Parmi les œuvres présentées, l’image d’une porte, shootée par Stuart Fowkes intrigue. « J’ai pris cette photo un après-midi, lors d’un voyage dans une petite ville du Mississippi : Rosedale. Je me souviens qu’il faisait extrêmement chaud. Je travaillais alors avec un boîtier argentique noir et blanc, et cette porte, avec ces deux ombres horizontales la traversant, a capté mon regard. Je voulais absolument découvrir ce qui se trouvait derrière… Mais je ne l’ai jamais su. Cette part de mystère habite toujours ce cliché », raconte-t-il.

C’est cette énigme qui a plu à l’artiste sonore David de la Haye. « Plus je contemple cette porte, plus j’espère que quelqu’un va l’ouvrir », déclare-t-il. Souhaitant ancrer le cliché dans la réalité, l’artiste a utilisé des matériaux présents sur place : du bois, de l’herbe sèche, et les pulsations des lignes électriques voisines. « J’étais inspiré par le “doorway effect”, ce phénomène psychologique qui définit notre capacité à oublier quelque chose lorsqu’on franchit une porte. Ici, elle devient l’entrée d’un portail, reliant mémoire sonore et panorama acoustique », poursuit-il. Influencé par What’s he building ? (Que construit-il ?) de Tom Waits – un morceau théâtral dans lequel le musicien récite des paroles nébuleuses tout en expérimentant avec des sons – l’artiste s’interroge : et lui, que construit-il ? De quoi se souvient-il ? Une immersion dans une mise en scène intrigante.

 

Retrouvez la playlist complète sur citiesandmemory.com

 

© Eduardo Abrantes

© Eduardo Abrantes

© Stepanka Cervinkova

© Stepanka Cervinkova

© Elizabeth Chalmers© Kirk Schwartz

© à g. Elizabeth Chalmers, à d. Kirk Schwartz

© Stuart Fowkes / Cities and memories

© Stuart Fowkes / Cities and memory

© Lauren Pond

© Lauren Pond

© Riitta Oittinen

© Riitta Oittinen

Image d’ouverture : © Stuart Fowkes / Cities and memory

Explorez
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Connecticut. April 12, 2023. Portrait of Silent behind her green screen. As a Virtual Reality drone racing champion, she uses a green screen while competing online. Because she reveals herself on camera, those moments involve more beauty preparation, so she can feel comfortable while competing in the Women's Cup. Outside of simulator competitions, she also flies her real drone, and is portrayed holding her remote controller. Though she is among the top-200 fastest pilots worldwide, real-life drone racing has a steep cost barrier. In addition, the American drone-racing scene takes place mostly in the Midwest, where she feels a lot of fear related to being a trans woman taking part in these events. © Paola Chapdelaine
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Bienvenue sur VRChat, une plateforme en ligne qui permet à une communauté d’environ 70 000 personnes de créer leurs propres avatars et...
14 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
© Borey Sok / Studio Beige
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
Sous le soleil écrasant de Marrakech ou dans le singulier quartier de Beaugrenelle à Paris, le nouveau-né de Motorola – le edge50 pro –...
10 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas