Superpixel : le sport amateur sous les projecteurs

08 septembre 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet
Superpixel : le sport amateur sous les projecteurs
© Aché Issakha / Courtesy of Superpixel
© Guillaume Martial / Courtesy of Superpixel
© Guillaume Martial / Courtesy of Superpixel
© Aglaé Bory / Courtesy of Superpixel
© Aglaé Bory / Courtesy of Superpixel

Le Jeu de Paume s’associe avec le Paris Université Club et Analog Sport, ils profitent des Jeux Olympiques 2024 pour faire briller le sport amateur. Iels ont proposé une mission photographique à six artistes pendant trois mois, du 13 juin au 17 septembre 2023.

Les jeux Olympiques de 2024 arrivent à grand pas, pour l‘occasion le Jeu de Paume s’associe avec le Paris Université Club et Analog Sport – association qui promeut l’insertion des jeunes par la photographie argentique et le sport – pour proposer une mission photographique sur le sport amateur. Six artistes, de styles et de générations différentes, sont réuni·es pendant trois mois, du 13 juin au 17 septembre 2023. L’objectif ? Qu’iels pratiquent un sport de leur choix avec les adhérents du Paris Université Club et mènent, à partir de ce dernier, un projet artistique. Une manière de mettre en lumière un milieu habituellement délaissé par les artistes pour délivrer une vision inédite, sensible et populaire du sport amateur.
Les projets, commencés en juin, sont restitués en septembre 2023, à plusieurs occasions et dans divers formats. Le jeu de Paume s’habille d’une table ronde (mardi 12 septembre) alors qu’une exposition prendra place à Paris Université Club à l’occasion du festival Formes Olympiques x PUC (17 septembre). Plusieurs stages d’initiation gratuit ont été organisés par Analog Sport durant l’été pour des jeunes ne partant pas en vacances. Se déroulant à Villiers sur Marne avec l’Espace Roland Dubroca, Belleville grâce à l’association Tatane ou encore Massy avec Football 59 Together, ils ont permis à des jeunes de s’initier à la photographie argentique. Mais surtout, Superpixel est l’occasion pour les six artistes de se tester sur une nouvelle discipline.

La versatilité du sport

Iels viennent tous·tes d’endroits différents et leur art s’en ressent. Pourtant, pour cette mission proposée par le Jeu de Paume et Paris Université Club, iels se sont adapté·es. Plongé·es au cœur de l’univers du sport amateur relève du challenge pour ces artistes, très peu habitué·es, pour la plupart, à ce monde. Bien que certain·es le côtoie de près, finalement. C’est le cas de Florence At qui a travaillé sur l’handisport en proposant une vision poétique du para athlétisme. Diplômé du CE3P d’Ivry-sur-Seine, elle s’est spécialisée dans ce milieu depuis 1998. Un parcours qui diffère grandement de celui d’Aglaé Bory. La francilienne, formée à l’École Nationale de photographie d’Arles développe un art entre documentaire et fiction autour de la figure humaine, du portrait, de l’autoportrait et du paysage humain. Pour ce projet, la photographe questionne la pratique des sports aquatiques sur la Seine en Île-de-France. Ce n’est pas la seule francilienne à faire partie de ce projet. Originaire de la Seine Saint Denis, Marvin Bonheur, est parti depuis tout jeune en quête de compréhension du territoire d’où il vient. Arpentant les lieux hantés du 93 avec son appareil compact argentique 35mm, l’homme renoue pour l’occasion avec son sport de cœur : le handball. Une autre discipline est mise à l’honneur par Salomé Guilloret, qui a eu l’opportunité de collaboré avec Marvin Bonheur. Travaillant déjà autour du sport, elle a voulu poursuivre sa recherche sur l’escrime, déjà entamé lors de la réalisation d’une série sur le Penthathlon avec Élodie Clouvel. Dans un autre registre, bien que sportif, Aché Issakha s’est concentrée sur l’observation des randonnées pédestres. La jeune femme de 24 ans s’est mis en tête de gravir les sept plus hauts sommets du monde et de promouvoir les sports outdoor, généralement exclus de la banlieue. Quant au dernier des six auteurices, Guillaume Martial, il a approfondi son œuvre sur le corps sportif et ses espaces de jeu. Après dix ans de patinage artistique, inspiré par le cinéma burlesque, l’image animée, le sport ou encore le monde du cirque, il garde son ton humoristique bien caractérisé dans ses compositions. En somme, Superpixel propose un joli panel éclectique de productions artistiques dont le sport en est l’essence.

© Salomé Guilloret / Courtesy of Superpixel
© Salomé Guilloret / Courtesy of Superpixel
© Marvin Bonheur / Courtesy of Superpixel
© Marvin Bonheur / Courtesy of Superpixel

© Aché Issakha / Courtesy of Superpixel
© Aché Issakha / Courtesy of Superpixel

Explorez
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •  
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Les Cowboys Créoles dans l'objectif de Chloé Kerleroux
© Chloé Kerleroux
Les Cowboys Créoles dans l’objectif de Chloé Kerleroux
Avec la série Cowboys Créoles, Chloé Kerleroux rend hommage à la figure du vacher noir, personnage emblématique de l’histoire...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
© Chloé Lamidey
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
Chiens, chats, ours, éléphants ou encore pigeons, apprivoisés, sauvages ou même espions, parmi les séries présentées sur les pages de...
À l'instant   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •