TransEurope : une nouvelle plateforme web

19 avril 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
TransEurope : une nouvelle plateforme web

Transeurope est une plateforme internet, initiée par trois pays européens en septembre 2017, dont l’objectif est d’aider les photographes émergents à développer un réseau professionnel. Au programme, workshops, lectures de portfolio, et expositions à l’international.

TransEurope

est le fruit d’une collaboration entre l’Espagne, la Grèce et la Finlande. Trois pays en marge de l’Europe, qui se réunissent autour d’un projet photographique d’envergure. Prévue pour rester ouverte durant vingt-huit mois, cette plateforme fait partie des projets sélectionnés en 2017 par la Commission européenne. Son objectif ? Aider les photographes émergents à se faire connaître et à développer un réseau professionnel conséquent. Une belle idée, déclinée en plusieurs actions.

Des workshops seront tout d’abord organisés dans quatorze pays différents (Espagne, France, Italie, Portugal, Finlande, Suède, Estonie, Lettonie, Lituanie, Grèce, Chypre, Serbie, Croatie, Roumanie). D’une durée de huit heures, ils seront dirigés par différents experts. Une activité visant à préparer les photographes aux lectures de portfolio qui viendront ensuite. « Un rassemblement d’œuvres d’artistes qui ne viennent pas du cœur de l’Europe mais de ses extrémités, dont le but est d’explorer cette scène méconnue », résume Vangelis Ioakimidis, l’un des coordinateurs de l’événement. Au total, environ 200 portfolios seront sélectionnés et commentés par une équipe de 66 experts. « Des rencontres supplémentaires seront organisées, dans le but d’aider les photographes à développer leur réseau », ajoute Vangelis. « Des événements parallèles qui enrichiront notre plateforme web ». Enfin, parmi ces travaux, trente seront retenus – dix par pays organisateur. Les heureux gagnants pourront participer à trois expositions internationales, organisées à PHotoEspaña, à Madrid, au Finnish Museum of Photography d’Helsinki, et au PhotoForum d’Athènes. Leurs travaux seront également imprimés dans un catalogue collectif. Une belle perspective, mettant en valeur « ces pays qui forment un tout : la scène européenne ».

Comment participer ?

Si les phases d’inscriptions aux lectures de portfolios de Madrid et d’Helsinki sont closes, celles de la Grèce, qui se dérouleront du 21 au 23 juin, sont encore ouvertes. L’opportunité d’être conseillé par une vingtaine d’experts – photographes, curateurs, ou encore historien. Des journées tournées vers l’échange, la rencontre, et la critique constructive. « La qualité d’un tel événement sera un événement majeur du paysage culturel athénien », précise Vangelis.

Pour participer, il suffit de s’inscrire sur la plateforme TransEurope et de compléter votre profil en y ajoutant des photographies, ainsi qu’un texte descriptif. 70 photographes seront sélectionnés pour participer à ces journées. Ceux-ci pourront prévoir huit rendez-vous, avec huit experts différents. L’organisation sera à l’écoute des préférences de chacun. Les candidatures sont à soumettre jusqu’au 21 mai.

© Lewis Bush

 

© Lewis Bush

© Lewis Bush

Explorez
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
© Matthew Smith
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
Avec Ascension, le photographe Matthew Smith crée une ville imaginaire où traquer l’ombre de sa première femme disparue. L’occasion de...
03 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill