Un rapport au monde : le nouvel épisode du podcast du réseau Diagonal à ne pas rater !

29 novembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Un rapport au monde : le nouvel épisode du podcast du réseau Diagonal à ne pas rater !
Photographie réalisée par un•e des participant•es, projet « Para(normal) / Klasma » développé par Destin Sensible et le photographe Boris Rogez avec un groupe de jeunes résident•es de l’Institut d’Éducation Motrice Christian Dabbadie de Villeuneuve-d’Asq. Entre les images 2019/2020. Droits réservés.
Photographie réalisée dans le cadre du projet « Oscillations » développé par La Chambre et la photographe Ayline Olukman avec un groupe de jeunes filles de la MECS Saint-Joseph de Strasbourg. Entre les images 2021-2022. Droits réservés.
Photographie réalisée par Miya, participante au projet « Familles d’objets » développé par la Maison de la Photographie Robert Doisneau et la photographe Stéphanie Lacombe avec les élèves de l’école maternelle Henri Barbusse à Gentilly. Entre les images 2019/2020 © Maison de la Photographie Robert Doisneau / EPT Grand-Orly Seine Bièvre.

« Un rapport au monde », dernier épisode de la série de podcasts initié en février 2020 par le réseau Diagonal pour enrichir son programme d’ateliers intitulé Entre les images, sort aujourd’hui. Une plongée captivante dans le quotidien de celles et ceux qui font du 8e art un outil de dialogues et de rencontres.

Depuis une décennie, le réseau Diagonal s’engage à promouvoir, produire et diffuser la photographe dans l’Hexagone. Implanté sur tout le territoire français, il ne cesse de coopérer avec différent·es auteurices et professionnel·les pour encourager l’éducation artistique et culturelle, au moyen d’ateliers et d’échanges avec celles et ceux qui ont fait de la photographie le cœur de leur activité. Un engagement que l’on retrouve dans Entre les images, un programme né en 2019 – avec le soutien du ministère de la Culture et en partenariat avec l’ADAGP – visant à « replacer la photographie dans ce qu’elle a, d’être un instrument relationnel, un outil de partage, de dialogue, de rencontres », précisent les membres du réseau. En cinq ans, 126 projets ont vu le jour – fruits d’un échange entre 109 photographes intervenant·es et 2900 bénéficiaires. Un projet si ambitieux qu’il s’enrichit, depuis février 2020, d’un podcast réalisé avec Écran Sonore, collectant la parole des participant·es. Une collection de 13 épisodes s’écoutant comme un road-trip français faisant l’éloge du « faire en commun ».

Photographie de famille, mise en scène d’objets, apprivoisement de l’imaginaire, gestion du temps et des lieux, rapport au corps, ou même à la cuisine… Au gré de différentes thématiques, au cœur de différents territoires, les épisodes s’enchaînent, présentant de nouvelles manières d’appréhender le médium photographique tout en prenant compte des environnements socioéconomiques qui les accueillent. Pensées comme un véritable échange, les sessions du programme Entre les images deviennent des portes ouvertes à l’observation comme à l’expérimentation. Mariant les regards d’amateurices à ceux d’artistes – on retrouve notamment dans les épisodes Ayline Olukman, Boris Rogez ou encore Philippe Bréson –, la série nous immerge dans un monde à la fois sonore et photographique, nous permettant de prendre le pouls de cette initiative. Une belle manière de mettre en valeur le programme, qui culmine avec la sortie du 13e épisode, intitulé « Un rapport au monde ». Un volet de 40 minutes nous invitant à prendre le temps d’écouter celleux qui vivent le programme et l’accompagnent au quotidien.

Pour écouter le dernier épisode, « Un rapport au monde », c’est par ici.

Rencontre entre les différents groupes de participant•es au CAP de Lectoure. Photographie réalisée par un•e des participant•es au projet « Famille(s) croisée(s) » développé en parallèle par le Centre d’art et de photographie de Lectoure et le GRAPh-CMi avec le photographe Arno Brignon. Entre les images 2019/2020. Droits réservés.
Portrait d’Aline, photographie réalisée par un•e des participant•es au projet « Et toi, comment tu manges ? » développé par Diaphane – Pôle de photographie en Hauts-de-France, la photographe Valentine Vermeil et l’écrivaine Marion Messina à destination de cinq jeunes Apprentis d’Auteuil du Pôle Éducatif Marcel Callo, résidents à Clermont et Agnetz, ainsi que cinq personnes âgées de la résidence autonomie de La Compassion de Cauffry. Entre les images 2022-2023. Droits réservés.
Photographie réalisée par Loïs, participant•e au projet « Familles d’objets » développé par la Maison de la Photographie Robert Doisneau et la photographe Stéphanie Lacombe avec les élèves de l’école maternelle Henri Barbusse à Gentilly. Entre les images 2019/2020 © Maison de la Photographie Robert Doisneau / EPT Grand-Orly Seine Bièvre.
À lire aussi
Ayline Olukman : « About the mirror »
Ayline Olukman : « About the mirror »
Ayline Olukman, 37 ans, pratique la photographie et les arts plastiques. Lorsqu’elle était étudiante à l’International Center of…
07 décembre 2018   •  
Écrit par Maria Teresa Neira
Pour ses 10 ans, le réseau Diagonal voit grand
Pour ses 10 ans, le réseau Diagonal voit grand
À l’occasion de son dixième anniversaire, le réseau Diagonal annonce deux actualités. À partir de septembre, il organisera…
25 juin 2019   •  
Écrit par Julien Hory
Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill