Un trou noir, photographié pour la première fois

11 avril 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Un trou noir, photographié pour la première fois

Au cours d’une conférence donnée le 10 avril 2019, le projet scientifique Event Horizon Telescope a diffusé la toute première photographie d’un trou noir. Une avancée technologique extraordinaire.

Le 10 avril 2019, le projet scientifique international Event Horizon Telescope a présenté, au cours d’une conférence, la première image représentant un trou noir supermassif. Un cliché capturé au centre de Messier 87, une des galaxies de l’Amas de la Vierge – une agglomération de galaxies proche de la nôtre. Une véritable prouesse, recueillie par huit télescopes, à travers les cinq continents. « Les trous noirs sont des objets cosmiques extraordinaires, explique la National Science Foundation (NSF). Ils possèdent une masse énorme et une taille très compacte. Leur présence affecte leur environnement de manière extrême, déformant l’espace-temps, et surchauffant tous les matériaux alentour. »

Accomplir l’impossible

Le trou noir photographié réside à 55 millions d’années-lumière de la Terre, et est 6,5 milliards de fois plus massif que notre soleil. « C’est un grand jour, pour l’astrophysique, a déclaré France Córdova, le directeur de la NSF. Nous voyons l’inimaginable. Les trous noirs ont stimulé notre imagination pendant des décennies. Ils possèdent des propriétés mystérieuses et inconnues. Pourtant, grâce à ce genre d’observation, nous pouvons commencer à percer leurs secrets. »

Créer l’Event Horizon Telescope a été un véritable challenge. Il a fallu connecter les réseaux de huit télescopes situés aux quatre coins du monde – des volcans d’Hawaï, aux montagnes de Sierra Nevada, en passant par le désert d’Atacama et l’Antarctique. Les données ont ensuite été centralisées, et analysées par un super-ordinateur, avant de créer l’image du trou noir présentée au public. « Nous avons ainsi accompli quelque chose d’impossible il y a seulement une génération, confie Sheperd S. Doeleman, directeur du projet EHT. Nous avons réuni les avancées technologiques, les connections entre les meilleurs observatoires radio du monde, et des algorithmes novateurs pour ouvrir une nouvelle fenêtre sur l’observation des trous noirs. »

 

Source : National Science Foundation

© National Science Foundation (NSF)

Courtesy National Science Foundation (NSF)

Explorez
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
Il y a 10 heures   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
Il y a 10 heures   •  
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill