Valérie Belin a été élue membre de l’Académie des beaux-arts

26 janvier 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Valérie Belin a été élue membre de l’Académie des beaux-arts
Still Life with mirror, 2014 © Valérie Belin. Avec l’aimable autorisation de la Galerie Nathalie Obadia Paris/Bruxelles. Cette série sera exposée lors de l'édition 2024 de Photo London.
© DR

L’Académie des beaux-arts a annoncé l’élection de Valérie Belin au fauteuil VI de la section de photographie. Elle prendra place aux côtés de Yann Arthus-Bertrand, Sebastião Salgado, Jean Gaumy, Dominique Issermann et Françoise Huguier.

Ce mercredi 24 janvier 2024 a eu lieu la séance plénière de l’Académie des beaux-arts. À l’issue de cette assemblée, ses membres ont élu celle qui siègera désormais au fauteuil VI, récemment créée, de la section de photographie : il s’agit de Valérie Belin. Prolifique, cette dernière a produit une cinquantaine de séries au cours des trois décennies passées. Par le biais d’approches disparates, allant du grand au petit format, du noir et blanc à la couleur, l’artiste plasticienne a abordé de nombreuses thématiques sociétales. Au cœur de son œuvre se déploie ainsi une recherche esthétique singulière, articulée autour du sujet et de ses différentes représentations. Ses compositions, qui, selon ses mots, « ne sont ni narratives ni documentaires et ne racontent pas d’histoires particulières, mais sont conçues pour être vues comme les miroirs de fictions sans mots », seront exposées lors de la prochaine édition de Photo London

Valérie Belin sera donc le sixième membre de la section de photographie. Elle rejoindra prochainement ces grands noms du 8e art que sont Yann Arthus-Bertrand, Sebastião Salgado, Jean Gaumy, Dominique Issermann et Françoise Huguier. À l’occasion de la même séance, l’Académie des beaux-arts a également élu son nouveau correspondant de la section de photographie, qui n’est autre qu’Éric Karsenty, rédacteur en chef de Fisheye. Accompagné d’Agnès de Gouvion Saint-Cyr, de Jean-Luc Monterosso et de Sylvie Hugues, il secondera les différents projets des académiciennes et académiciens. 

À lire aussi
Valérie Belin cristallise l’incertaine beauté du monde
Still Life with mirror, 2014 © Valérie Belin. Avec l’aimable autorisation de la Galerie Nathalie Obadia Paris/Bruxelles.
Valérie Belin cristallise l’incertaine beauté du monde
Jusqu’au 27 août 2023, le MUba Eugène Leroy met à l’honneur les nombreux clichés de Valérie Belin. À travers la rétrospective, le…
31 mars 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Photo London révèle le programme de son édition 2024 !
Wendell in Drag, 2019 © Daniel Jack Lyons. Courtesy Fondation Deutsche Börse Photography.
Photo London révèle le programme de son édition 2024 !
Photo London a dévoilé le programme de sa neuvième édition. Celle-ci se tiendra du jeudi 16 au dimanche 19 mai 2024 à la Somerset House…
16 janvier 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine