Vos découvertes préférées du mois de juillet 2020

03 août 2020   •  
Écrit par Anaïs Viand
Vos découvertes préférées du mois de juillet 2020

Focus sur les cinq découvertes préférées des lecteurs, présentées en juillet 2020 sur le site de Fisheye : Didier Bizet, Mahaut Harley, Lionel Jusseret, Jean-Christophe Hanché, et Hugo Ribes.

1. Didier Bizet

Deux théâtres, une patinoire, onze piscines, vingt restaurants…. La démesure fait office de règle de bonne conduite sur le Symphony of the Seas, le navire de croisière le plus gros du monde. Le photographe français Didier Bizet a passé une semaine sur ce géant de la mer et témoigne de ce rêve américain flottant. Entretien avec l’auteur de Make cruise (still) great again.

© Didier Bizet© Didier Bizet

© Didier Bizet

© Didier Bizet

2. Mahaut Harley

L’artiste franco-britannique Mahaut Harley réalise des collages délicats composés d’images d’anciens magazines de charme et transforme la « femme-objet » en une femme libre.

© Mahaut Harley

© Mahaut Harley© Mahaut Harley

© Mahaut Harley

3. Lionel Jusseret

Dans l’ouvrage Kinderszenen, le photographe belge Lionel Jusseret lauréat du Prix Levallois 2020, poétise la vie, à la fois douce et brute, d’enfants atteints d’autisme. Un conte visuel émouvant et poignant. Rencontre.

© Lionel Jusseret

© Lionel Jusseret© Lionel Jusseret

© Lionel Jusseret

4. Jean-Christophe Hanché

Dans l’ouvrage Les EnfermésJean-Christophe Hanché, installé à Reims, s’immisce dans des prisons ou encore des hôpitaux psychiatriques. Entre conditions déplorables et isolement insurmontable, le photographe livre un récit vibrant et sensible.

© Jean-Christophe Hanché

© Jean-Christophe Hanché© Jean-Christophe Hanché

© Jean-Christophe Hanché

5. Hugo Ribes 

Toucher une poignée de porte, faire ses courses au supermarché, éternuer… Durant l’épidémie de Covid-19, le moindre geste est devenu un risque potentiel. Pour la première fois, plus de 4,5 milliards de personnes ont été confiné(e)s et ont partagé une même inquiétude. Dans Mes ennemis invisibles, le photographe Hugo Ribes dresse une chronologie de ses interactions sociales et propose une analyse de ses risques.

© Hugo Ribes

© Hugo Ribes© Hugo Ribes

© Hugo Ribes

Image d’ouverture © Didier Bizet

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 10 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet