Terminé
Appel à candidature

Bourse photographe de la Fondation Lagardère : tentez votre chance !

La Fondation Lagardère attribue, chaque année, une bourse à un jeune photographe désireux de réaliser un projet à caractère documentaire. Vous avez jusqu’au 8 juin 2019 pour candidater.
21 mai 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Bourse photographe de la Fondation Lagardère : tentez votre chance !

Créée en 1991, la bourse de la Fondation Lagardère donne à ses lauréats les moyens de financer un grand projet personnel, dans le domaine social, économique, politique ou culturel, tout en prenant le temps nécessaire pour le réaliser. Au fil des années, la bourse a révélé de nombreux talents, tels que Samuel Bollendorff (2002), William Daniels (2007), Anna Filipova (2016), Antoine Bruy (2017) ou encore Kasia Strek (2018).

D’origine polonaise, la photographe Kasia Strek s’intéresse aux inégalités sociales, à l’impact de l’activité humaine sur les communautés défavorisées et aux droits des femmes. Déjà publiée dans le Time Magazine, le New York Times ou encore Le Monde, la photographe a reçu, en 2018, la Bourse Lagardère. Une distinction qui va lui permettre de réaliser un travail documentaire portant sur six pays où les femmes se voient refuser l’accès à l’avortement et aux contraceptifs : la Pologne, les Philippines, l’Irlande, l’Égypte, le Salvador et la République démocratique du Congo. En séjournant dans ses territoires, la photographe souhaite découvrir l’intimité de ses femmes, et construire une œuvre complexe, mêlant histoires personnelles et contextes historiques.

Comment participer ?

Pour candidater à la bourse de la Fondation Lagardère, il vous faut :

  • Avoir 35 ans, au plus, au 31 décembre 2019
  • Être francophone : si le lauréat ne doit pas nécessairement avoir la nationalité française, il doit néanmoins maîtriser la langue française écrite et orale.
  • Avoir réalisé au moins deux travaux photographiques documentaires, publiés dans des titres de la presse écrite, un livre, un catalogue d’exposition, etc.
  • Exercer la profession de photographe comme activité principale

Les dossiers d’inscription sont à télécharger sur le site de la Fondation, et doivent être envoyés au plus tard le 8 juin 2019.

Les récompenses

Le lauréat recevra une dotation d’une valeur de 15 000 euros.

© Kasia Strek

© Kasia Strek, lauréate 2018

© Antoine Bruy, lauréat 2017

© William Daniels, lauréat 2007

Image d’ouverture : © Kasia Strek

Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
© Randa Mirza, « Beirutopia », Lauréate édition 1 / Courtesy of The Eyes
En cours
Appel à candidature
Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
16.1129.02
Paris, France
Ouvert aux photographes n’ayant jamais publié de monographie avec un·e éditeur·ice, le concours pour remporter une des Bourses du 1er...
Le musée de l'Armée ouvre sa résidence photographique
© Edouard Elias
Terminé
Appel à candidature
Le musée de l’Armée ouvre sa résidence photographique
24.1123.02
Pour la deuxième année, le musée de l’Armée lance une résidence adressée aux photographes professionnel·les. Les candidatures sont...
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram
Fisheye
En cours
Concours
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
30.1129.02
Jusqu'au 29 février 2024, La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un...
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy ? 
Panorama 25 - Nos Îles, 2023 © Aliha Thalien
En cours
Appel à candidature
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy
15.1220.03
Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains lance un grand appel à candidatures destiné aux artistes souhaitant approfondir leur...
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina