Fisheye
En cours
Concours

Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !

30.1130.06
La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un abonnement à Fisheye Magazine, ainsi que des publications dans notre magazine, sur notre site et sur le compte Instagram de La Poste !
30 novembre 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram

La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un abonnement à Fisheye Magazine, ainsi que des publications dans notre magazine, sur notre site et sur le compte Instagram de La Poste ! Chaque semaine, un coup de cœur sera sélectionné et remportera la somme de 160 euros. Le concours est rallongé du 4 avril au 30 juin 2024.

Mon bureau de poste, la thématique du concours Fisheye x La Poste fait appel à l’imagination et à la créativité des participant·es. Comment donner à voir l’identité d’un de ces lieux, et ce qu’il dit du territoire où il est installé ? À quoi ressemble la ville où cette photographie est née, et comment encapsuler sa singularité ? En une à trois images, les candidat·es sont invité·es à s’exprimer librement, pour stimuler la curiosité de celles et ceux qui observeront leurs créations – un jury composé de deux représentant·es du département communication de La Poste et de deux membres de la rédaction Fisheye. Photographes, vous avez jusqu’au 30 juin pour participer !

Modalités de participation :

Le concours est ouvert à tous·tes photographes amateurices ou professionnel·les majeur·es. Pour candidater, il vous faudra remplir le formulaire de participation ci-dessous en indiquant :

  • votre nom et prénom ;
  • votre adresse postale et mail ;
  • le lieu où les photographies ont été prises.

Vous devez ensuite télécharger dans ce même formulaire 1 à 3 photographies au format paysage (1.91:1), carré (1:1) ou vertical (4:5). À noter que les photographies envoyées doivent représenter uniquement des façades de bureaux de postes ouverts, et qu’aucune personne ne doit être reconnaissable sur celles-ci.

Les récompenses :

Le jury sélectionnera trois lauréat·es ainsi que des coups de cœur, en s’appuyant sur divers critères : le respect du thème imposé, l’esthétique et l’harmonie visuelle, ou encore l’originalité des images envoyées. À noter qu’il vous est possible de proposer des œuvres mêlant différents médiums (collage, dessin, peinture, etc.)

Les gagnant·es recevront :

  • un abonnement de deux ans à Fisheye Magazine (d’une valeur de 75 euros) ;
  • une mise en avant dans un article présentant les lauréat·es sur fisheyemagazine.fr ainsi que dans l’un des numéros de Fisheye ;
  • la publication de la photographie sur le compte Instagram de La Poste (moyennant une rémunération en droits d’auteur de 160 euros).

Les coups de cœur obtiendront quant à eux :

  • la publication de leurs photographies sur le compte Instagram de La Poste (moyennant une rémunération en droits d’auteur de 160 euros).

Les coups de cœur pourront être sélectionnés et informés durant toute la durée du concours.

Pour plus d’informations, le règlement du concours est consultable ici.

@magalirenard / Instagram
La poste

Participez au concours en remplissant le formulaire ci-dessous 

Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque (*).
Vos données sont utilisées afin de participer au concourt. Pour en savoir plus veuillez lire notre Politique de confidentialité .
The Dreamers, un concours en soutien aux jeunes talents 
© Édouard Mendis prise par son père, Thilan Mendis
En cours
Appel à candidature
The Dreamers, un concours en soutien aux jeunes talents 
15.0215.09
L'association RÊVE, qui promeut la photographie à travers l'éducation, lance un appel à candidatures pour son concours de photographie...
Artistes de tous horizons, participez au Prix Art & Environnement !
© Djabril Boukhenaissi, Étude de Phalène, huile et pastel
En cours
Appel à candidature
Artistes de tous horizons, participez au Prix Art & Environnement !
30.0430.07
Cette année, Lee Ufan Arles et la Maison Guerlain renouvellent leur association pour soutenir la création, avec le Prix Art &...
Poétisez la photographie d'entreprise avec le Prix Herez Corpo
© Melissa Schriek
En cours
Appel à candidature
Poétisez la photographie d’entreprise avec le Prix Herez Corpo
01.0509.07
Et si la photographie d’entreprise et la poésie n’étaient pas antinomiques ? Le Prix Photo Herez Corpo appelle à votre créativité pour...
La surpêche en Asie du Sud-Est dans le viseur du Prix Carmignac
Old Fadama, Accra, Ghana, 12 juin 2023. Travaillant de nuit, Awimbela ratisse le sol à la recherche de petits morceaux de cuivre et de fer, résidus du brûlage de câbles électriques de rebut. © Muntaka Chasant pour la Fondation Carmignac. Image tirée du reportage des lauréat·es de la 13e édition dédiée au e-waste au Ghana. Exposition à Arles du 1er juillet au 29 septembre 2024
En cours
Appel à candidature
La surpêche en Asie du Sud-Est dans le viseur du Prix Carmignac
19.0519.08
L’Asie du Sud-Est est votre terrain de recherche photographique, et lutter contre la surpêche votre combat ? Le Prix Carmignac du...
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti