Fisheye
En cours
Concours

Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !

30.1129.02
Jusqu'au 29 février 2024, La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un abonnement à Fisheye Magazine, ainsi que des publications dans notre magazine, sur notre site, et sur le compte Instagram de La Poste !
30 novembre 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram

Jusqu’au 29 février 2024, La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un abonnement à Fisheye Magazine, ainsi que des publications dans notre magazine, sur notre site et sur le compte Instagram de La Poste ! Chaque semaine, un coup de cœur sera sélectionné et remportera la somme de 160 euros.

Mon bureau de poste, la thématique du concours Fisheye x La Poste fait appel à l’imagination et à la créativité des participant·es. Comment donner à voir l’identité d’un de ces lieux, et ce qu’il dit du territoire où il est installé ? À quoi ressemble la ville où cette photographie est née, et comment encapsuler sa singularité ? En une à trois images, les candidat·es sont invité·es à s’exprimer librement, pour stimuler la curiosité de celles et ceux qui observeront leurs créations – un jury composé de deux représentant·es du département communication de La Poste et de deux membres de la rédaction Fisheye. Photographes, vous avez jusqu’au 29 février pour participer !

Modalités de participation :

Le concours est ouvert à tous·tes photographes amateurices ou professionnel·les majeur·es. Pour candidater, il vous faudra remplir le formulaire de participation ci-dessous en indiquant :

  • votre nom et prénom ;
  • votre adresse postale et mail ;
  • le lieu où les photographies ont été prises.

Vous devez ensuite télécharger dans ce même formulaire 1 à 3 photographies au format paysage (1.91:1), carré (1:1) ou vertical (4:5). À noter que les photographies envoyées doivent représenter uniquement des façades de bureaux de postes ouverts, et qu’aucune personne ne doit être reconnaissable sur celles-ci.

Les récompenses :

Le jury sélectionnera trois lauréat·es ainsi que des coups de cœur, en s’appuyant sur divers critères : le respect du thème imposé, l’esthétique et l’harmonie visuelle, ou encore l’originalité des images envoyées. À noter qu’il vous est possible de proposer des œuvres mêlant différents médiums (collage, dessin, peinture, etc.)

Les gagnant·es recevront :

  • un abonnement de deux ans à Fisheye Magazine (d’une valeur de 75 euros) ;
  • une mise en avant dans un article présentant les lauréat·es sur fisheyemagazine.fr ainsi que dans Fisheye #65, à paraître en mai 2024 ;
  • la publication de la photographie sur le compte Instagram de La Poste (moyennant une rémunération en droits d’auteur de 160 euros).

Les coups de cœur obtiendront quant à eux :

  • la publication de leurs photographies sur le compte Instagram de La Poste (moyennant une rémunération en droits d’auteur de 160 euros).

Les coups de cœur pourront être sélectionnés et informés durant toute la durée du concours.

Pour plus d’informations, le règlement du concours est consultable ici.

@magalirenard / Instagram
La poste

Participez au concours en remplissant le formulaire ci-dessous 

Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Taille de téléchargement maximum : 10 Mo
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque (*).
Vos données sont utilisées afin de participer au concourt. Pour en savoir plus veuillez lire notre Politique de confidentialité .
Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
© Randa Mirza, « Beirutopia », Lauréate édition 1 / Courtesy of The Eyes
En cours
Appel à candidature
Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
16.1129.02
Paris, France
Ouvert aux photographes n’ayant jamais publié de monographie avec un·e éditeur·ice, le concours pour remporter une des Bourses du 1er...
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy ? 
Panorama 25 - Nos Îles, 2023 © Aliha Thalien
En cours
Appel à candidature
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy
15.1220.03
Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains lance un grand appel à candidatures destiné aux artistes souhaitant approfondir leur...
MANE lance son premier concours photo, Capture what Moves, en soutien à la jeune création
Jasmine © Groupe Mane
En cours
Appel à candidature
MANE lance son premier concours photo, Capture what Moves, en soutien à la jeune création
12.0108.03
Le groupe du secteur des parfums et arômes, lance un appel à candidature pour son premier concours, destiné à la jeune création.
Le Prix Picto de la Mode 2024 soutient les artistes émergeant·es de moins de 35 ans
© Annabelle Foucher, Distanciation sociale / Lauréate Grand Prix Picto de la Photographie de Mode 2023
En cours
Appel à candidature
Le Prix Picto de la Mode 2024 soutient les artistes émergeant·es de moins de 35 ans
15.0117.03
L'appel à candidature de l'édition 2024 du Prix Picto de la Mode est lancé ! Pour cette 26ème édition, Picto Foundation poursuit sa...
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill