Terminé
Appel à candidature

Tremplin Planche(s) contact : derniers jours pour candidater !

Deauville n'est pas seulement connu pour son son festival de cinéma. Depuis 2010, des photographes en résidence travaillent sur la ville et présentent leurs clichés dans le cadre du festival Planche(s) contact. Cette année, le festival évolue et s’ouvre aux jeunes photographes et ce quel que soit leur parcours – le concours étant auparavant réservé aux photographes issus d’écoles de photographie européennes.
27 février 2017   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Tremplin Planche(s) contact : derniers jours pour candidater !

Deauville n’est pas seulement connu pour son son festival de cinéma. Depuis 2010, des photographes en résidence travaillent sur la ville et présentent leurs clichés dans le cadre du festival Planche(s) contact. Cette année, le festival évolue et s’ouvre aux jeunes photographes et ce quel que soit leur parcours – le concours étant auparavant réservé aux photographes issus d’écoles de photographie européennes.

Les expositions créées abordent différentes écritures photographiques, dans des registres qui invitent le portrait, le reportage, le nu, le paysage, les fictions et les mises en scènes photographiques, la nature morte, la mode, l’architecture, les recompositions, le détournement, l’installation … Pour compléter cette programmation, le festival s’accompagne d’un Off, parole donnée aux photographes amateurs et semi-professionnels amoureux de Deauville ; d’un concours photographique – le Concours de la 25e heure Mondaine, et d’un cycle d’actions de médiation et d’événements à destination des scolaires et du grand public.

À la clé

Les cinq lauréats recevront une bourse de 5000 euros dédiée à la création et à la production d’une série photographique exposée lors de la huitième édition de Planche(s) Contact à l’automne 2017. Soumis au vote du public, l’un d’entre eux, recevra le Prix Planche(s) contact et une bourse de 5000 euros.

© Lynda Laird
© Lynda Laird

Comment participer ?

Il suffit d’envoyer un CV, un lettre de motivation ainsi qu’un portfolio de vos précédentes séries (une à trois séries de 6 à 12 images maximum) avant le mardi 28 février 2017 minuit à planches.contact@deauville.fr. À noter que l’appel à candidatures pour le Tremplin Jeunes Talents 2017 est gratuit, ouvert à tous les photographes, sans obligation de parcours scolaire, de références ou d’expériences. Tous les informations pratiques sont à retrouver sur le site.

Le jury de sélection se réunira la semaine du 6 mars 2017 et les cinq lauréats sélectionnés seront annoncés la semaine du 13 mars 2017.

Bonne chance à toutes et à tous !

Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
© Randa Mirza, « Beirutopia », Lauréate édition 1 / Courtesy of The Eyes
En cours
Appel à candidature
Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
16.1129.02
Paris, France
Ouvert aux photographes n’ayant jamais publié de monographie avec un·e éditeur·ice, le concours pour remporter une des Bourses du 1er...
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram
Fisheye
En cours
Concours
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
30.1129.02
Jusqu'au 29 février 2024, La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un...
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy ? 
Panorama 25 - Nos Îles, 2023 © Aliha Thalien
En cours
Appel à candidature
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy
15.1220.03
Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains lance un grand appel à candidatures destiné aux artistes souhaitant approfondir leur...
MANE lance son premier concours photo, Capture what Moves, en soutien à la jeune création
Jasmine © Groupe Mane
En cours
Appel à candidature
MANE lance son premier concours photo, Capture what Moves, en soutien à la jeune création
12.0108.03
Le groupe du secteur des parfums et arômes, lance un appel à candidature pour son premier concours, destiné à la jeune création.
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 11 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet