Mai 2023

Fisheye Magazine #59 Apparence

Fisheye Magazine #59 Apparence

Pour cette livrée printanière, nous vous embarquons dans un voyage autour des apparences. Celles qui trompent, révèlent ou déstabilisent. Janick Entremont nous interroge sur notre rapport à la mort et notre désir d’immortalité. Paola Paredes nous raconte l’histoire de cliniques dédiées aux « thérapies de conversion » qui visent à remettre dans le « droit chemin » des personnes homosexuelles. Markel Redondo nous montre les ravages de la spéculation immobilière des promoteurs espagnols qui ont laissé des milliers de maisons en chantier. Les images-poésies de Paul Cupido composent de merveilleux haïkus visuels, auxquels font écho les flous colorés de Marc Donikian. Enfin Tobias Nicolai nous rapporte un drôle de rituel danois qui vise à recouvrir les jeunes célibataires de 25 ans de poudre de cannelle.

À la veille des dix ans de Fisheye, qui seront célébrés dans le prochain numéro, nous regardons dans le rétro. Cette décennie nous a démontré que la photographie devenait plus complexe, moins linéaire, mais aussi plus riche. C’est dans cet environnement en évolution permanente que Fisheye a tracé son chemin. D’abord éditorial, avec une indépendance et une constance à défendre les auteurs. Puis en inventant un modèle de développement qui s’appuie sur le digital, l’édition de livres, des galeries, de la production, de l’ingénierie culturelle, et un département dédié à l’art immersif. Et pour consacrer ce domaine innovant, nous lançons un nouveau média : Fisheye immersive. Il verra le jour lors de notre festival d’art immersif, le Palais Augmenté, du 23 au 25 juin au Grand Palais éphémère, à Paris. Une manière de rappeler que Fisheye reste un projet éditorial dont l’indépendance est garantie par des activités multiples et diversifiées. Nous n’avons aucune idée de ce que nous deviendrons dans dix ans, mais pour l’heure nous profitons de l’instant, et vous invitons à un été qui s’annonce pour le moins détonnant.

Nos dernières publications
Voir tous les magazines
Fisheye Magazine #64 Ressource
Fisheye Magazine #64 Ressource
« Souvent subtils, difficiles à détecter et paraissant insignifiants ou sans rapport avec les courants dominants, les signaux faibles...
Mars 2024
Fisheye Magazine #63 Combat
© Thaddé Comar
Fisheye Magazine #63 Combat
« “Même la guerre est quotidienne.” Cette citation empruntée à Marguerite Duras (Des journées entières dans les arbres) nous rappelle à...
Janvier 2024
Fisheye Magazine #62 Songe
© Fisheye Magazine
Fisheye Magazine #62 Songe
« Alors que le monde s’embrase à nouveau pour un bout de terre aux marges de la Méditerranée, cela nous rappelle avec vigueur la...
Novembre 2023
Fisheye Magazine #60 10 ans
Fisheye Magazine #60 10 ans
« Nous y voilà. 10 ans. 60 numéros. 9 000 pages – sans compter les hors-séries et les livres. Plus de 500 portfolios imprimés. 8 000...
Juillet 2023
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Développée durant six années, la série Ilmatar, propose d’accompagner la grossesse de la photographe Momo Okabe, démarrée au moyen d’une fécondation in vitro.
12€
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Jean-Christian Bourcart propose dans sa série un album familial loufoque et décalé, composé de photos de mariages sauvées de l’oubli.
12€
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
De chlore et de rosé présente cinq étés d’ivresse passés sur la Riviera française. Des images d’insouciance et d’indolence défilent avec un parfum étrange.
40€
Almudena Romero - The Pigment Change
Almudena Romero - The Pigment Change
Dans le travail d'Almudena Romero, pas de pixels ni même de grain, seulement de la chlorophylle. Ainsi, elle forme une œuvre littéralement vivante, mais aussi éphémère.
65€
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine