25 ans après : portraits d’une génération

02 octobre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
25 ans après : portraits d’une génération

Accueillie par les Bodleian Libraries de l’université d’Oxford, l’exposition Daniel Meadows: now and then présente une collection de portraits pris à 25 ans d’intervalle. Une série insolite, donnant à voir l’évolution des mœurs dans l’Angleterre de la fin du 20e siècle.

Considéré comme un pionnier de la photographie documentaire britannique, Daniel Meadows capture « l’extraordinaire dans l’ordinaire » depuis plus d’un demi-siècle. Indépendant et créatif, le photographe est parti à la rencontre d’inconnus aux quatre coins du territoire, pour raconter l’histoire, aussi mondaine que magique, de son pays. Car ce sont les gens, dans toute leur complexité, leur absurdité et leur beauté qui fascine cet artiste. Dès 1972, il dirige un studio photo consacré au portrait à Manchester, avant de partir à l’aventure, à bord d’un vieux bus à étage retapé et de traverser plus de 16 000 kilomètres, organisant des shootings à l’improviste dans les villes présentes sur son passage. Une expérience folle appelée le Free photographic omnibus.

La transformation des mœurs

C’est durant ce périple que Daniel Meadows a pris les clichés présentés dans l’exposition des Bodleian Libraries de l’Université d’Oxford. Une collection de 17 diptyques, représentant les mêmes modèles à 25 années d’intervalle. Au cœur des images, amis, couples et enfants grandissent, et évoluent, illustrant en contrepoint la métamorphose de l’Angleterre, des années 1970 à 1990. « C’est l’un des plus grands photographes documentaires du Royaume-Uni. Son travail illustre avec empathie les nuances de chaque individu, de chaque communauté. Durant près de 50 ans, il a représenté l’évolution sociale du territoire, tout en gardant la vie de ses modèles au cœur de ses projets », déclare Richard Ovenden, le libraire de Bodley. À travers ces diptyques insolites, c’est la modernisation d’un pays qui se devine, la transformation des mœurs et des conditions de vie. En réalisant une série amusante, Daniel Meadows parvient à raconter l’histoire d’une nation avec subtilité.

 

Daniel Meadows: then and now

Du 4 octobre au 24 novembre 2019

Weston Library, Bodleian Libraries Oxford

© Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford © Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford © Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford © Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford © Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford Daniel Meadows. Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford

© Daniel Meadows / Courtesy the artist and Bodleian Libraries, University of Oxford

Explorez
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
Sans titre, de la série Théâtre de guerre, photographies avec un groupe de guérilla kurde, Irak, 2011-2012 © Émeric Lhuisset- Musée de l’Armée, Paris – achat auprès de l’artiste
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
La responsable des collections de photographies au musée de l’Armée pose sur les images du fait militaire une vision nuancée, recherchant...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger...
19 février 2024   •