Absurde réalité

13 février 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Absurde réalité

Pour Max Slobodda, la photographie est un moyen d’appréhender le monde. Dans sa série Stranger Things, c’est son regard qui nous guide dans un univers résolument surréaliste.

Ancien photographe de rue, Max Slobodda a délaissé la photographie spontanée pour la mise en scène, pratique à laquelle il s’essayait déjà dès ses premiers clichés. « Dans le surréalisme, il n’y a pas de limites à l’imagination. Tout le monde peut avoir sa propre interprétation de l’œuvre qu’il contemple », explique le photographe fasciné par l’inexplicable. Devant ses images, chacun est libre d’interpréter les événements étranges photographiés. « J’essayais déjà d’ajouter une touche surréaliste à mes séries de photographie de rue, mais cela demande beaucoup de patience. Finalement, réaliser Stranger Things me permet de continuer dans cet élan et la mise en scène rend le résultat encore plus bizarre. »

Explication illogique

Chacune de ses images défie la logique, dans une atmosphère fantastique et ludique, presque aliénante. Le photographe s’en amuse : « L’être humain cherche toujours à apporter une explication logique à ce qu’il perçoit. Et même après des millions d’années d’événements illogiques, il éprouve des difficultés à les accepter.  » Le lien entre la réalité et l’imaginaire est puissant dans les réalisations du photographe et cela nous invite à nous questionner. « Je veux que l’incompréhensible reste incompréhensible, en ne forçant aucune explication. Je veux que nos émotions soient libres. Tout le monde peut décider de ce qu’il ressent, sans avoir besoin de guide.  » Couleurs ultra saturées et objets mystérieux, suspendus dans une lévitation forcée, les images semblent presque nous narguer. Mais c’est notre curiosité que semble rechercher avant tout Max Slobodda, notre soif de découverte. « Sans curiosité, l’espèce humaine ne serait pas ce qu’elle est maintenant. N’est-ce pas  ? »

Stranger Things © Max Slobodda

Stranger Things © Max Slobodda

Stranger Things © Max Slobodda

Stranger Things © Max SloboddaStranger Things © Max Slobodda
Stranger Things © Max Slobodda

Stranger Things © Max SloboddaStranger Things © Max Slobodda

© Max Slobodda

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 9 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet