Assembly : une plateforme hybride dédiée aux artistes visuels

01 mars 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Assembly : une plateforme hybride dédiée aux artistes visuels

Inaugurée en mars 2021, la plateforme internationale Assembly souhaite accompagner les artistes visuels dans la réalisation de projets commerciaux comme personnels. Un nouveau modèle entendant donner une voix aux photographes.

À la tête d’Assembly, on retrouve Ashlyn Davis Burns, ex-curatrice du Houston Center for Photography, et Shane Lavalette, ancien artiste et directeur de l’ONG Light Work. Lancée en mars 2021, la plateforme hybride entend accompagner les auteurs qu’elle représente dans leur carrière professionnelle. « Galerie, agence, studio de création… Avec Assembly, nous développons de nouveaux modèles. Il s’agit d’une manière de relier les artistes à des opportunités réjouissantes – dans le monde commercial comme dans celui de l’art », explique Shane Lavalette. Imaginée durant la pandémie, Assembly se construit comme un espace nomade, numérique. « Nous allons développer des projets dans divers locaux, chacun approprié aux créations des photographes que nous représentons », annoncent les fondateurs. Comptant actuellement dix membres – David O. Alekhuogie, Poulomi Basu, Alejandro Cartagena, Alinka Echeverría, Alanna Fields, Fumi Ishino, Sarker Protick, Rodrigo Valenzuela, Cristina Velásquez et Vasantha Yogananthan – la plateforme s’attache à mettre en avant des créateurs explorant diverses thématiques à travers une approche pluridisciplinaire.

© Alejandro Cartagena© Cristina Velasquez

© à g.  Alejandro Cartagena, à d. Cristina Velásquez

L’artiste derrière l’image

« Si nous sommes, bien sûr, intéressés par les œuvres en elles-mêmes – les idées, les émotions, les pouvoirs qu’elles transmettent – nous sommes surtout motivés par notre croyance en l’artiste derrière l’image. Nous sommes persuadés que chaque individu possède une voix, une parole importante, censée, qui résonne et devient même essentielle. Nous sommes attirés par les artistes qui développent une réflexion critique, qui explorent des sujets historiques, des endroits, des identités ou des représentations reliés, d’une manière ou d’une autre, à notre vie et notre époque »

, explique Shane Lavalette. Activiste d’origine indienne, Poulomi Basu s’intéresse, dans ces projets aux droits des femmes dans son pays natal. Mêlant photographie et géopolitique, elle révèle les dynamiques de pouvoir dans notre société. Installé au Mexique, l’artiste mexicain Alejandro Cartgena réalise des projets documentaires faisant dialoguer portraits et paysages pour interroger les enjeux urbains et environnementaux d’aujourd’hui. Spécialisée dans le collage et l’utilisation d’images vernaculaire, Alanna Fields se focalise sur la représentation de la communauté noire queer. Dans des créations nostalgiques, elle redonne une visibilité à des images et des individus opprimés.

« Nous aimons par-dessus tout découvrir des auteurs qui présentent de nouveaux langages, de nouvelles manières de voir », conclut Shane Lavalette. Projet ambitieux, Assembly réunit artistes internationaux et écritures singulières autour d’un concept nouveau. Sa première production ? Index of Fillers, un livre de Fumi Ishino, à paraître en édition limitée. Au cœur de l’ouvrage, le photographe de Los Angeles évoque sa propre vision déformée de la représentation culturelle, en faisant dialoguer ses propres images avec l’iconographie japonaise des années 1980-1990.

© Poulomi Basu

© Poulomi Basu

© Alinka Echeverría© Vasantha Yogananthan

© à g. Alinka Echeverría, à d. Vasantha Yogananthan

© Alanna Fields

© Alanna Fields

© Fumi Ishino

© Fumi Ishino

© Rodrigo Valenzuela© David Alekhougie

© à g. Rodrigo Valenzuela, à d. David Alekhougie

© Sarker Protick

© Sarker Protick

Image d’ouverture : © Sarker Protick

Explorez
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet