Au micro de « Regardez voir » #25

17 janvier 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #25

Cette semaine, Brigitte Patient met le cap sur l’est de la France avec deux expos. Dépêche-toi de vivre, à Strasbourg, révèle la vulnérabilité d’hommes en transition. Et Muchismo, à Mulhouse, dénonce de façon ludique un monde envahi par l’image.

Le voyage commence à la Filature de Mulhouse où l’œuvre de Cristina de Middel est visible jusqu’au 9 mars. Peu connue en France, cette photographe espagnole, nominée par l’agence Magnum et titulaire du Prix national de la photographie du ministère de la Culture de son pays, nous présente Muchismo. Cette exposition composée de quelque 430 images est née des critiques de l’artiste qui lui reprochaient de trop créer…  Dans un désordre ludique, les séries se mélangent et se réarrangent pour trouver un nouvel équilibre. Le spectateur, lui, s’amuse à trouver un sens à ce nouveau cheminement. Une réflexion sur notre époque où l’image pléthorique est consommée avec avidité.

Exposition Muchismo © Cristina de Middel

Exposition Muchismo © Cristina de Middel

Direction Strasbourg ensuite, à Stimultania. Le pôle de photographie, qui accueille depuis plus de trente ans des travaux d’artistes qui étonnent, lance un véritable appel à la liberté avec l’exposition collective Dépêche-toi de vivre. Une liberté portée par des jeunes en transition et des hommes incarcérés qui ont croisé l’objectif de Melania Avanzato, Guillaume Chauvin, Benoît de Carpentier et Fabienne Swiatly. Ces quatre photographes nous plongent dans un univers tout en nuance, où adolescence et enfermement se répondent, et nous font réfléchir sur la vulnérabilité et les fragilités d’hommes en suspension. L’occasion également d’aborder une question d’actualité sur les mécanismes de la reproduction masculine dans l’art. Une thématique forte qui nous invite à nous demander si l’on « peut être un homme sans faire le mâle ».

J’étais loin de m’attendre © Salem avec Benoît de Carpentier Intervention portée par Stimultania Maison d’arrêt Lyon-Corbas, 2017

J’étais loin de m’attendre © Salem avec Benoît de Carpentier

Image d’ouverture In praesentia © Melania Avanzato Lycée l’Oiselet Bourgoin-Jallieu, 2017

Explorez
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •