Au micro de « Regardez voir » #38

18 avril 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #38

Cette semaine, Brigitte Patient s’est rendue au Vannes Photos Festival, un événement placé sous le signe du cinéma. Lumière sur le portraitiste Yann Rabanier, puis sur le photographe Frédéric Noy, venu d’Ouganda.

Jusqu’au 13 mai, le Vannes Photos Festival propose douze expositions autour du septième art. Un parcours organisé dans toute la ville, qui regroupe les œuvres de Raymond Cauchetier, Cédric Klapisch, ou encore du Studio Harcourt. Au milieu de ce beau monde, Brigitte Patient s’intéresse à Yann Rabanier, un jeune portraitiste, et à son projet intitulé Je vais essayer d’être rapide, une phrase qu’il répète à ses modèles lorsqu’il les rencontre. Très demandé, le photographe réalise parfois jusqu’à dix-sept clichés par jour, un travail colossal. Le jeune homme, très imaginatif, travaille sur croquis, et recréé ensuite ses réalisations avec ses modèles. Une belle découverte.

© Yann Rabanier

© Yann Rabanier

Brigitte Patient nous guide ensuite vers le port, où sont exposés les tirages colorés de Frédéric Noy. Le photographe, qui vit en Ouganda, s’intéresse à Wakaliwood, une industrie cinématographique créée dans les bidonvilles de Kampala. Indépendant depuis 1962, l’Ouganda a enduré de nombreuses guerres civiles. Cette violence, couplée aux inégalités sociales très présentes dans la capitale, forge l’identité de Wakaliwood. Leurs réalisations, inspirées par les combats de Bruce Lee, placent l’action au centre de l’histoire. Des récits où le bien triomphe toujours.

© Frédéric Noy / Cosmos

© Frédéric Noy / Cosmos

Image d’ouverture : © Dennis Stock/Magnum Photos

Explorez
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet