Au micro de « Regardez voir » #70

28 novembre 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #70

Cette semaine, Brigitte Patient rencontre deux photographes. Alain Keler présente son ouvrage Journal d’un photographe, tandis que Stephen Dock revient sur son projet Architecture de la violence.

Journal d’un photographe

, monographie d’Alain Keler revisitant quarante ans de carrière, est sortie en novembre aux éditions de Juillet. D’abord photojournaliste, membre de l’agence Stygma, Alain Keler a voyagé dans le monde entier pour couvrir l’actualité. « Je travaillais en couleur, avec des objectifs grand-angles, se souvient-il. Mais j’avais toujours un Leica 35 mm sur moi, pour faire des photos plus proches de ma sensibilité. »

En 200 photos, accompagnés de textes, Journal d’un photographe présente un panorama de l’œuvre d’un photographe plaçant l’humain au cœur de son travail. Parmi les clichés, on retrouve des portraits touchants de ses parents. « La photo les a gardés vivants, confie Alain Keler. Et, grâce à ce livre, ils sont immortels ». Une magnifique collection, à découvrir également dans Fisheye #33.

© Alain Keler

© Alain Keler© Alain Keler

© Alain Keler

© Alain Keler

Photographier la violence

Dialogue, ensuite, avec Stephen Dock, un jeune photographe de 29 ans. Finaliste du Prix Leica Oscar Barnack, il expose actuellement, au Leica Store de Paris, Architecture de la violence. Stephen Dock a commencé très tôt le reportage en zone de conflit, du Venezuela au Liban, en passant par le Mali. À seulement 22 ans, il s’est rendu en Syrie. « C’était un véritable défi, car personne n’avait réussi à entrer dans le territoire à ce moment-là », précise-t-il. Là-bas, il fait la rencontre de Gilles Peress, qui devient son mentor.

Architecture de la violence marque une période difficile dans la carrière de Stephen Dock. « En arrivant en Irlande du Nord, je n’étais plus capable de photographier sans armes ni morts », explique-t-il. Il s’interroge alors : comment photographier la violence, sans capturer les actes violents ? Un travail tout en subtilité.

© Stephen Dock

© Stephen Dock

© Stephen Dock

© Stephen Dock

Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 6 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina