Au micro de « Regardez voir » #77

16 janvier 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #77

Cette semaine, Brigitte Patient découvre l’installation photographique d’Alain Willaume au Théâtre national de La Colline, ainsi que Je pense que vous devez être plusieurs, une exposition de Vincen Beeckman au Château d’Eau, à Toulouse.

À l’invitation de Wajdi Mouawad, directeur du Théâtre national de la Colline, le photographe Alain Willaume a investi le lieu culturel. Une installation intitulée Mélancolie des Collines. Dans le théâtre, les photographies sont devenues des espaces dans lesquels se faufiler, déambuler, puisqu’elles collent à l’architecture. Sur l’une des colonnes de l’entrée, un cliché représentant des branches. « Je devais réaliser des vues typiques d’une région, explique Alain Willaume. Mais l’idée ne m’a pas beaucoup plu, je l’ai donc réalisée les yeux bandés. J’ai fait arrêter quinze fois la voiture, mon appareil sur un pied, et je descendais pour prendre une photo. Durant l’une d’elles, je suis tombé dans la forêt. »

En parallèle de cette installation, sort Coordonnées 72/18, une monographie de l’artiste, aux éditions Xavier Barral. Un ouvrage abritant des « photographies-énigmes ». Si le photographe n’aime pas les légendes et préfère encourager le lecteur à imaginer sa propre histoire, il a ajouté, à la fin du livre, un « dévoilement des images ». Récit de ce qui lui est arrivé lors des prises de vue.

© Alain Willaume

© Alain Willaume

© Alain Willaume© Alain Willaume

© Alain Willaume© Alain Willaume

© Alain Willaume

Arraché à la vie de tous les jours

Direction, ensuite, le Château d’Eau, à Toulouse, qui accueille Je pense que vous devez être plusieurs, de Vincen Beeckman. Ce photographe belge de 46 ans vit et travaille à Bruxelles. Il a été découvert par Jean-Marc Lacabe, directeur du pôle photographique du Château d’Eau, et signe, en cette nouvelle année, sa première exposition en France.

« C’est un personnage un peu singulier, qui photographie des choses et des gens sans importance », explique Jean-Marc Lacabe. En découvrant les clichés de Vincen Beeckman, on est surpris par cette esthétique brute, comme arrachée à la vie de tous les jours. « Ce sont des prises de vue très simples, en lumière naturelle. L’accumulation des images donne un côté surréaliste. Touchant, toujours, et parfois amusant », précise le directeur du Château d’Eau. Une exposition à découvrir jusqu’au 17 mars 2019.

© Vincen Beeckman© Vincen Beeckman

© Vincen Beeckman

© Vincen Beeckman© Vincen Beeckman

© Vincen Beeckman

Image d’ouverture : © Alain Willaume

Explorez
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes s’attachent à rendre visibles des sujets méconnus ou peu représentés.
03 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
01 mars 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
01 mars 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina