Au micro de « Regardez voir » #85

13 mars 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #85

Cette semaine, Brigitte Patient s’intéresse à la pièce de théâtre Too Much Time (Women in Prison), imaginée par Jane Evelyn Atwood et Fatima Soualhia Manet. Direction ensuite Pomerol où se tient le festival Printemps photographique.

Le théâtre Le Hublot accueille Too Much Time (Women in Prison) les 14 et 15 mars 2019. Un spectacle porté par deux femmes : Jane Evelyn Atwood, photographe, et Fatima Soualhia Manet, actrice et metteure en scène. De 1989 à 1998, Jane Evelyn Atwood a rencontré les prisonnières de France, d’Europe et des États-Unis, jusque dans les couloirs de la mort. Un travail publié dans un ouvrage poignant, en 2000.

« Je voulais en extraire la matière émotionnelle et visuelle, précise la metteure en scène. Conjuguer la grammaire du texte et celle de la photographie. Finalement, c’était un travail de poupées russes. Si Jane a enquêté sur ces femmes, moi j’ai enquêté sur elle. » Un travail prenant pour l’artiste : « Lorsque je suis sortie, j’avais les cheveux gris, et tout le monde avait des portables », se souvient la photographe, qui a mis du temps à se libérer mentalement de l’univers carcéral. Une pièce intelligente et émouvante.

© Jane Evelyn Atwood

© Jane Evelyn Atwood

© Jane Evelyn Atwood

Faire ressentir l’émotion

Direction ensuite Pomerol, petit village de 800 habitants, situé en Nouvelle-Aquitaine, qui accueille, depuis neuf ans, le Printemps photographique, un festival consacré au 8e art et créé par le photographe Stéphane Klein. Du 14 au 17 mars, l’événement exposera des auteurs célèbres. Parmi eux, Jane Evelyn Atwood, Willy Ronis, Xavier Lambours ou encore Hugues de Wurstemberger.

« En France, dans le panorama photographique, on voit beaucoup d’intellect. Ici, nous mettons en valeur l’écriture : des images qui font ressentir l’émotion », précise le fondateur du festival. Au programme, 78 clichés de Willy Ronis, à découvrir dans les vignes du village, ou encore les œuvres de Hugues de Wurstemberger exposées dans une chapelle. Le photographe franco-suisse, membre de l’agence VU’, y présente son travail au long cours sur les Alpes suisses et le monde paysan.

© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis© Hugues de Wurstemberger / Agence Vu

© À g. Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis, à d. Hugues de Wurstemberger / Agence Vu

Image d’ouverture : © Jane Evelyn Atwood

Explorez
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
still de Sinjar, naissance des fantômes
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
En salle à partir du 19 juin 2024, le film Sinjar, naissance des fantômes, réalisé par Alexe Liebert, avec les photographies de Michel...
19 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
still de Sinjar, naissance des fantômes
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
En salle à partir du 19 juin 2024, le film Sinjar, naissance des fantômes, réalisé par Alexe Liebert, avec les photographies de Michel...
19 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger