Au micro de « Regardez voir » #92

01 mai 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #92

Cette semaine, Brigitte Patient se rend au Centre d’art GwinZegal, situé dans l’ancienne prison de Guingamp. Lumière ensuite sur la carrière du photographe Alain Noguès, exposé au Festival international de la mode de Hyères.

Le Centre d’art GwinZegal, existant depuis une quinzaine d’années, s’est installé au sein de l’ancienne prison de Guingamp, un lieu classé monument historique, et récemment restauré. Au cours d’un week-end inaugural, du 26 au 28 avril 2019, le lieu a ouvert – entre spectacles, concerts et visites guidées – sa première exposition, intitulée L’Échappée.

« Nous avons regroupé des photographes qui sont venus sur le territoire, en résidence, explique Jérôme Sother, directeur artistique du Centre. Parmi eux se trouve Mark Neville, un photographe anglais que nous avons invité à travailler avec des supporters d’En avant Guingamp. ». Composées avec singularité, ses images révèlent des regards exceptionnels et des scènes insolites et touchantes. Un premier événement plein de surprises.

 © Mark Neville

© Mark Neville

© Mark Neville

© Mark Neville

Un souvenir marquant

Le 25 avril s’ouvrait le 34e Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode, à Hyères. Parmi les nombreux artistes exposés se trouve Alain Noguès. Le photographe présente ses images issues du tournage de Pierrot le fou de Jean-Luc Godard, en 1965. Alors amoureux de Lilou, la chef monteuse du film, l’auteur décide de la suivre, et demande au réalisateur s’il peut prendre des photos du tournage. Un souvenir marquant pour Alain Noguès, qui apprend peu après qu’il va devenir père.

Celui-ci se lance ensuite dans une carrière de photojournaliste. Il collabore avec les Reporters Associés, cofonde Sygma et entreprend de nombreux voyages. À 82 ans, le photographe est toujours actif sur les réseaux sociaux, et couvre l’actualité avec prudence. « J’ai photographié les Gilets jaunes au départ, mais j’ai arrêté à cause du danger. Car, dans les manifestations, les Gilets jaunes comme les forces de police s’attaquent aux journalistes », confie-t-il. Une vie bien remplie.

 

Image d’ouverture : © Mark Neville

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet