Autoportraits intimes

27 août 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Autoportraits intimes

Yanmei Jiang et Wenjun Chen, un couple de photographes chinois, ont choisi de documenter leur quotidien en images. Ils explorent à travers leur projet Me and Me amorcé en 2007, le champs des relations humaines. Un récit intime et spontané.

Amour, curiosité et quête de liberté. Voici ce qui émane de ce travail intitulé Me and Me. Les auteurs ? Un couple d’artistes chinois qui explore les relations humaines. Yanmei Jiang et Wenjun Chen se rencontrent à l’université. Et c’est durant leurs études qu’ils commencent à pratiquer et aimer la photographie. Aujourd’hui, elle est devenue un outil indispensable au fonctionnement du binôme. « La photographie s’est avérée être un outil utile en matière de communication au sein de notre couple », confie Wenjun.

Depuis 2007, le couple documente son quotidien. « C’est comme un jeu. On se traite mutuellement comme le sujet d’une expérience photographique », précisent les deux artistes. « Nous pratiquons surtout l’autoportrait. Une façon d’apprendre à mieux se connaître. Peut-être que l’autoportrait est également une façon de rendre la pensée claire », confient-ils. Quête personnelle, Me and Me est aussi une jolie histoire d’amour. En 2016, les tourtereaux décident de compiler leur image dans un livre en y associant des textes et dialogues. On pénètre alors dans leur petit coin de paradis en même temps que dans leur intimité. Une demande en mariage, des portraits chaleureux et quelques images insolites ponctuent ce récit aux multiples lectures. Un moyen de légitimer la relation au corps comme la relation à l’autre. « Le corps est un média à part entière. Il contient des informations sur l’état physique et mental », précise le duo. Un thème précieux développé par de nombreux photographes chinois.

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen© Yanmei Jiang & Wenjun Chen© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

© Yanmei Jiang & Wenjun Chen

Explorez
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
24 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
© Melody Melamed
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
Inspirée par une utopie où tout ne serait qu'harmonie, Melody Melamed compose Shangri-La: The Book of Skin, un ouvrage où les peaux...
23 mai 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
© Chantal Elisabeth Ariëns
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
Jusqu’au 20 juillet, le centre d’art Bildhalle à Amsterdam, accueille la photographe et artiste visuelle Chantal Elisabeth Ariëns, qui se...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas