Chacun cherche son ours

06 décembre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Chacun cherche son ours

À 49 ans, Sylvie Huet retrouve par hasard l’ours en peluche de son enfance. Emue par la force d’évocation de l’objet, elle part en quête des nounours d’anonymes ou de célébrités, en compile les histoires dans un livre, A Story of Bears, et expose ses photos de nounours à la FLAIR Galerie jusqu’au 6 janvier.

« Je ne pouvais pas imaginer, en retrouvant l’ours de mon enfance à 49 ans dans une foire à la brocante, l’enthousiasme que déclencheraient ces retrouvailles. Que tant d’adultes, ici et ailleurs, aient gardé près d’eux l’ours de leur vie, que certains aient inspiré des gens célèbres (Jean Paul Gaultier, Jane Goodall…), ça je ne le savais pas non plus. » En 2004, Sylvie Huet retrouve par hasard son doudou favori : « L’ours copain ». Pendant près de dix ans, elle a effectué un travail d’archives singulier : retrouver et photographier les ours de quelques personnalités, notamment des photographes. En 2013, elle a « rencontré » suffisamment d’ours et publie A Story of Bears, un ouvrage rassemblant trente histoires d’ours. Fidèle confident, mannequin test, réceptacle de câlins, l’ours en peluche se regarde aussi comme « une archive photographique », « il est la mémoire de quelqu’un ou de quelque chose » explique la photographe. Au-delà des images, Sylvie Huet a collecté des témoignages tantôt amusants, tantôt intimes.

© Sylvie Huet
© Sylvie Huet
© Sylvie Huet
© Sylvie Huet

à g. Dieter, 55 ans, confident de Joerg Höyer, Paris, 2011 et à d. Jubilee, 78 ans, Confident de Jane Goodall, Munich, 2014

Des dou-doux témoignages

« Mon nounours ? Je l’ai toujours, il s’appelle Nana. C’était mon premier mannequin ! D’abord il a subi tous les assauts des produits cosmétiques. Je lui essayais les Rouge Baiser de ma grand-mère. J’empruntais sa poudre de riz… Je lui implantais des bouts de ficelle sur la tête, comme s’il avait des cheveux, après les avoir passés à la teinture. Sur lui, j’ai réalisé mes premiers essais stylistiques. Je lui ai mis des prothèses : je lui faisais des faux seins pointus, à la Madonna. » Voici par exemple des souvenirs contés par Jean Paul Gauthier au sujet de son fameux Nana. On découvre aussi d’Hervé Guibert des moments partagés avec son confident Agneaudoux. L’objet en tant que tel n’est qu’un prétexte pour aborder des sujets plus intimes liés à l’enfance ou à l’entrée dans le monde adulte. Car ce sont les histoires associées à chacun des objets qui intéressent Sylvie Huet. Elle a d’ailleurs photographié tous les modèles dans leur univers ou dans un décor en lien avec leur récit. Dix-neuf d’entre eux sont à découvrir à Arles, jusqu’au 6 janvier, à la galerie d’art FLAIR, lieu d’exposition dédié à l’univers des animaux.

© Sylvie Huet
© Sylvie Huet
© Sylvie Huet
© Sylvie Huet

à g. Nana, 60 ans, Confident de Jean Paul Gaultier, Stockholm, 2013 et à d. L’ours en or, 84 ans, confident de Grandpa Georges, Paris, 2009

© Sylvie Huet
© Sylvie Huet

Pooh, 45 ans, Confident de Chris Carver, Detroit, 2009

© Sylvie Huet
© Sylvie Huet
© Sylvie Huet
© Sylvie Huet

à g. Teddy, 75 ans, Confident de Mylène Demongeot, Paris, 2011 et à d. L’orphelin, 98 ans, Confident de Suzanne, Paris, 2008

 

Image d’ouverture : Martin, 57 ans, Confident de Kitty, Honfleur, 2009 © Sylvie Huet

Explorez
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot