Circulation(s) 2021 : créer, malgré tout

13 mars 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Circulation(s) 2021 : créer, malgré tout

Le festival Circulation(s) ouvre ses portes, avec une programmation en ligne : présentations des artistes, vidéos, discussions et lectures de portfolio. Lumière sur une édition portée par un besoin intense de créativité.

C’est dans un cadre singulier que la 11e édition du festival Circulation(s) ouvre ses portes, au Centquatre. Malgré la fermeture des lieux culturels, l’événement présente cette année 29 auteurs émergents, et leurs récits visuels. Une programmation à découvrir en ligne, sur le site du festival. « En parallèle, quelques surprises sont prévues, durant les mois d’ouverture de l’événement, précise Camille Guillé, coordinatrice générale adjointe du collectif Fetart, à l’initiative de Circulation(s). Parmi elles, des lectures de portfolios, organisées le week-end du 10 et 11 avril, des workshops, ou encore des animations de discussions publiées en ligne chaque mercredi. Tous les artistes ont également filmé une vidéo raconter l’histoire de leur projet. Des vidéos qui seront prochainement ajoutés à notre site. »

© INKA & NICLAS

© INKA & NICLAS

Développer des mondes

Si moins de projets composent cette édition 2021, tous sont, pour Camille Guillé, « concernés ».  « Nous présentons cette année des sujets très forts, qui méritent d’avoir davantage d’espace, des plages de libertés, pour pouvoir respirer », explique-t-elle. Une volonté qui se traduit par une scénographie, plus aérée. Dans le hall du Centquatre, les projets se déploient, et prennent l’espace nécessaire pour inviter le regardeur à s’immerger dans le récit. Au cœur de cette 11e édition ? « Une conscience qui s’élève, une envie de témoigner des problèmes environnementaux. Si ces enjeux rejaillissent tous les ans, les artistes sont animés par une envie de les résoudre », confie la coordinatrice.

Covid-19 oblige, la créativité des photographes a été mise à rude épreuve. Parmi les projets exposés, nombreux sont ceux qui renouent avec le « vivant ». « Nous avons remarqué une tendance à revenir vers l’argentique, vers le minéral, le vrai. Parmi les séries sélectionnées, le travail d’Anne-Sophie Auclerc, sa manière de capturer la tension, l’excitation de vivre, et la crainte de mourir nous a subjugués », confie Camille Guillé. Plus intimiste, et organique, le festival Circulation(s) 2021 donne à voir une création fébrile, une envie de s’emparer d’un temps en suspens. « Cette édition prouve que la photographie est un outil pour développer des mondes », conclut la coordinatrice.

© Anne-Sophie Auclerc© Bianca Salvo

© à g. Anne-Sophie Auclerc, à d. Bianca Salvo

© Thomas Lopes & Joanne Joho

© Thomas Lopes & Joanne Joho

© Karolina Cwik

© Karolina Cwik

© Bobby Beasley© Jesper Boot

© à g. Bobby Beasley, à d. Jesper Boot

© Marianne Katarzyna Wasowska

© Marianne Katarzyna Wasowska

© Francesca Todde

© Francesca Todde

© Mathias De Lattre© Pedro Freitas-Silva

© à g. Mathias De Lattre, à d. Pedro Freitas-Silva

Image d’ouverture : © INKA & NICLAS

Explorez
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
Sans titre, de la série Théâtre de guerre, photographies avec un groupe de guérilla kurde, Irak, 2011-2012 © Émeric Lhuisset- Musée de l’Armée, Paris – achat auprès de l’artiste
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
La responsable des collections de photographies au musée de l’Armée pose sur les images du fait militaire une vision nuancée, recherchant...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger...
19 février 2024   •