Dans la semaine de Fisheye : du 2 au 8 janvier

08 janvier 2017   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans la semaine de Fisheye : du 2 au 8 janvier

Coups de cœur

Fisheye Magazine | Les coups de cœur #118
© Camille Sonally
Fisheye Magazine | Les coups de cœur #118
© Camille Sonally
Fisheye Magazine | Les coups de cœur #118
© Camille Sonally
Fisheye Magazine | Les coups de cœur #118
© Marie-Clarisse Monin

Instagram

La sélection #70. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

Fisheye Magazine | La sélection Instagram #70
© Thy Tran / Instagram
Fisheye Magazine | La sélection Instagram #70
© Thy Tran / Instagram

Livre

Dans la bibliothèque de Jean-Christophe Béchet #3. Il y a 26 ans paraissait “Valparaiso”, petit ouvrage discret signé du nom d’un photographe alors inconnu, Sergio Larrain. Aujourd’hui, le livre s’échange entre les collectionneurs à des prix faramineux. Les éditions Xavier Barral viennent de publier un remake de l’œuvre originelle, qui n’a pas su convaincre totalement Jean-Christophe Béchet.

© Sergio Larrain / Magnum Photos
Extrait de Sergio Larrain, “Valparaíso” (Éditions Xavier Barral, 2016) / © Sergio Larrain / Magnum Photos

Portfolio

After party. Depuis 2011, François Prost photographie les boîtes de nuit situées en bord de route, où les vacanciers finissent après une journée à la plage. Le genre d’endroit, à la superficialité assumée, où l’on boit des cocktails multicolores et où tout le monde a l’air très jeune. Fasciné par ces lieux au faste éphémère, le directeur artistique a parcouru la France et la Belgique en Ford Fiesta pour en réaliser un inventaire systématique. Débarrassés de leurs habits de nuit, le Macumba, le Light Club, l’Acropole et leurs tapis rouges poussiéreux deviennent tristes et vides de sens au petit jour. La singularité du sujet et son traitement ont valu à François Prost, directeur artistique de 36 ans, la première place des Fidal Youth Photography Awards le 7 décembre dernier.

Extrait de "After Party", © François Prost
Extrait de “After Party”, © François Prost

Web

Vos découvertes préférées du mois de décembre. Voici le top 3 des photographes que nous vous présentions en décembre 2016 et que vous avez très largement likés !

Photo tirée de la série "Jumping cats" / © Daniel Gebhart de Koekkoek
Photo tirée de la série “Jumping cats” / © Daniel Gebhart de Koekkoek
Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet