Dans le lit de la rivière

11 juin 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans le lit de la rivière

Dans Of river and lost lands, Sarker Protick documente les sautes d’humeur de la rivière Padma, un cours d’eau qui se situe au Bangladesh. Il y dresse le portrait d’une nature puissante, capable d’aider l’Homme, comme de l’handicaper.

Le bangladais Sarker Protick se définit comme un « photographe bipolaire », alternant entre les coups d’éclat spontanés et les projets de longue haleine aux récits approfondis. Of river and lost lands fait partie de cette deuxième catégorie. Sarker y présente la rivière Padma, un cours d’eau du Bangladesh, dans sa beauté froide et mélancolique. Les images sont minimales, traversées par le brouillard et semblent s’estomper à la manière d’une aquarelle. Une atmosphère bien particulière que le photographe recherchait tout particulièrement. « Je prenais des photos de cette rivière seulement durant ces journées maussades, pour que la lumière reste douce, froide et brumeuse », explique-t-il. Si le territoire semble désert, abandonné par l’humanité, au fil des photos, des traces de vie surgissent, vives et contrastées.

Une rivière personnifiée

Pour Sarker, l’eau est la protagoniste du récit. C’est elle qui régit le quotidien des habitants. Lors de la saison des moussons, elle devient impétueuse et inonde les terres, détruit l’agriculture. « Les hommes et la rivière entretiennent une relation complexe » précise Sarker. « À la fois intime et sans pitié. Elle alterne entre besoin et destruction. L’eau apporte tant à ce peuple, mais elle peut parfois tout reprendre ». Pour le photographe, ce cours d’eau représente la nature. Une nature dominatrice, que l’on ne peut ignorer. Bercé par des préoccupations écologiques, Of river and lost lands redonne son pouvoir à l’eau, et illustre, tout en sobriété, les conflits entre l’homme et son territoire. « La rivière Padma est si puissante qu’il était difficile de ne pas en faire le personnage principal de cette histoire », conclut le photographe.

© Sarker Protick

© Sarker Protick

© Sarker Protick© Sarker Protick
© Sarker Protick

© Sarker Protick

© Sarker Protick© Sarker Protick

© Sarker Protick© Sarker Protick© Sarker Protick

© Sarker Protick© Sarker Protick

© Sarker Protick

© Sarker Protick

Explorez
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
À l'instant   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de Massimiliano Corteselli : l’inextinguible feu du mont Chimère
© Massimiliano Corteselli
Dans l’œil de Massimiliano Corteselli : l’inextinguible feu du mont Chimère
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Massimiliano Corteselli, auteur de la série Contrapasso. Dans ce projet au long cours, dont nous...
15 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d'espoir
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d’espoir
Du 1er au 14 juillet, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Galerie Triangle consacre une exposition à la cause environnementale, et...
28 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
© Myrto Papadopoulos
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
Jusqu’au 3 novembre, l’Abbaye de l’Épau présente Dans les herbes hautes, une série d’expositions contemplatives qui ont lieu dans son...
27 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
À l'instant   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
Il y a 5 heures   •  
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger