Dans l’œil d’Andoni Beristain : « Je parle de la mort d’un point de vue différent et coloré »

10 juillet 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andoni Beristain : « Je parle de la mort d'un point de vue différent et coloré »
Mother Piece © Andoni Beristain
AndoniBeristain
« J’ai réussi à représenter quelque chose de joyeux à partir de quelque chose de très triste, tout comme elle. »

Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andoni Beristain. Après la disparition soudaine de sa mère, le photographe espagnol a entamé une série pareille à une thérapie : Mother Piece. Pour Fisheye, il revient sur ce projet touchant dans lequel l’absence se traduit en couleurs.

« Cette photo est l’une des premières que j’ai prises dans le cadre de ma série la plus personnelle et intime intitulée Mother Piece. Elle est dédiée à ma mère qui est décédée subitement en février 2022. Elle représentait tout pour moi. Elle était ma meilleure amie, la meilleure personne que j’aie jamais connue et un phare de lumière. Elle était tout simplement incroyable. C’est la raison pour laquelle j’ai pris 63 photos tout au long de l’été dernier en guise de deuil, mais dans ce cas, il s’agissait d’un deuil jaune, notre couleur préférée. Je parle de la perte et de la mort d’un point de vue différent et coloré, en brisant les tabous. C’est ce que je veux transmettre. J’ai réussi à représenter quelque chose de joyeux à partir de quelque chose de très triste, tout comme elle. Elle n’était que bonheur, même si elle a beaucoup souffert au cours de sa vie. Cette photo évoque tous ces après-midi passés avec elle, à dormir sur le canapé, à rire ensemble ou à regarder un film terrible qui nous faisait éclater de rire. Elle est partie, et ma maison, mon refuge, mon havre de paix s’en est aussi allé. Pour représenter cela, j’ai tout simplement mis le feu à un fauteuil. C’est le feu de la colère, mais aussi la force que je porte en moi, rendant hommage à la personne que j’ai aimée et que j’aimerai le plus. »

Beristain Andoni
© Andoni Beristain
Beristain Andoni
Photographe
Andoni Beristain est né en 1989 dans un petit village situé au nord de l’Espagne et vit aujourd’hui entre Saint-Sébastien et Barcelone. Ses racines basques nourrissent sa pratique, articulée autour d’une recherche sur les formes et les couleurs. Officiant pour de grandes marques et des magazines, le photographe s’adonne aussi bien aux natures mortes en […]
À lire aussi
Andoni Beristain : une couleur pour conjurer l'absence
Andoni Beristain : une couleur pour conjurer l’absence
C’est lors de sa deuxième année d’études en design, sous les bons conseils de l’un de ses professeurs, qu’Andoni Beristain s’est essayé…
22 juillet 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Allan Salas décline les métaphores du deuil
Allan Salas décline les métaphores du deuil
Bouleversé par deux tragédies familiales, Allan Salas s’est isolé au bord de mer, au contact de la nature. Là-bas, il construit The…
01 septembre 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
© Julian Slagman
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
Projet au long cours, Looking at My Brother déroule un récit intime faisant éclater la chronologie. Une lettre d’amour visuelle de Julian...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Rafael Medina : corps libres et désirés 
© Rafael Medina
Rafael Medina : corps libres et désirés 
En double exposition, sous les néons des soirées underground, Rafael Medina développe un corpus d'images grisantes, inspirées par les...
27 juin 2024   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
© Nanténé Traoré, Late Night Tales, 2024 / Un ou une artiste que tu admires par-dessus tout ?
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
26 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
© Tommy Keith
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno, nos coups de cœur de la semaine, dépeignent le paysage alentour chacun à leur manière. Le...
24 juin 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
© Pascal Sgro
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
Entre nostalgie et humour, le photographe belge Pascal Sgro saisit, dans sa série en cours Le Jardin du Lunch, la bienveillante laideur...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les Cowboys Créoles dans l'objectif de Chloé Kerleroux
© Chloé Kerleroux
Les Cowboys Créoles dans l’objectif de Chloé Kerleroux
Avec la série Cowboys Créoles, Chloé Kerleroux rend hommage à la figure du vacher noir, personnage emblématique de l’histoire...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Costanza Spina