Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis

15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
J.A.Young
« J’ai découvert que le cœur de cette gigantesque entreprise n’est constitué que d’une petite poignée d’aristocrates richissimes qui s’acharnent à mener une politique eugéniste et veulent atteindre une position de “domination totale“. »

Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule à ses citoyen·nes, l’artiste manipule des images d’archives pour susciter une sensation d’effroi et mettre en scène la dystopie dans laquelle nous vivons. Pour Fisheye, iel revient sur un étrange portrait, tiré de sa série Of Fire, Far Shining.

« Pour réaliser Of Fire, Far Shining, je me suis plongé·e dans les origines de l’État de sécurité nationale américain : cette bureaucratie militaire et de renseignement sournoise et hyperviolente, qui surveille les citoyen·es américain·es  – comme du monde entier. Ce qui m’a particulièrement choqué·e, lors de mes recherches, c’est lorsque j’ai découvert que le cœur de cette gigantesque entreprise n’est constitué que d’une petite poignée de personnes richissimes qui s’acharnent à mener une politique eugéniste et veulent atteindre une position de “domination totale”.

Cette image est un portrait composite de deux patriarches clés de ces familles : Allen Dulles et Prescott Bush. Allen Dulles a été le premier directeur civil de la CIA et a occupé ce poste plus longtemps que quiconque dans l’histoire des États-Unis. Au cours de son mandat, Dulles a orchestré et participé à de nombreuses atrocités commises par le gouvernement américain, notamment : l’opération Ajax (un coup d’État de la CIA contre le Premier ministre iranien démocratiquement élu), l’opération Paperclip (un programme secret des États-Unis visant à sauver, réinstaller, récompenser et recruter des dizaines de criminels de guerre nazis de haut rang à la fin de la guerre froide), l’invasion de la Baie des Cochons (la tentative ratée de la CIA de renverser Fidel Castro à Cuba), ainsi que MK-Ultra (le programme secret de la CIA qui testait des méthodes de torture psychologique, chimique, biologique et radiologique sur des citoyen·es défavorisé·es sans leur consentement).

Prescott Bush, père de George H.W. Bush et grand-père de George W. Bush, était un important dirigeant financier et un éminent sénateur républicain de 1962 à 1963. À l’instar de Dulles, Prescott Bush a un passé sordide de comportements méprisables : il a contribué à de multiples organisations qui soutenaient le mouvement eugéniste du 20e siècle, notamment l’American Eugenics Society. Il a apporté un soutien financier important aux industriels nazis allemands pendant la Seconde Guerre mondiale en tant qu’associé de la banque Brown Brothers Harriman. Il a aussi été directeur et actionnaire de l’Union Banking Corporation, qui a été saisie par le gouvernement américain en 1942 en raison de ses liens avec le patron de l’acier SS nazi Fritz Thyssen et sa compagnie maritime Hambourg-Amerika.

À l’origine, j’avais adapté quelques portraits d’archives de Dulles et de Bush, et je les avais mis de côté en vue d’un séquençage futur. Au fil du temps, cependant, ils ne se sont jamais imposés à moi. Ils semblaient manquer d’un élément essentiel qui les aurait rendus moins lisses. Un soir, alors que j’expérimentais avec un caisson lumineux, j’ai remarqué que j’avais imprimé ces deux portraits avec des dimensions similaires. Après avoir placé les tirages l’un sur l’autre, je les ai légèrement inclinés de manière à ce que certains aspects de chaque visage soient déformés. Dans l’image finale, aucun des deux visages ne peut être vu précisément, et aucun n’est complètement obscurci. Au contraire, ils semblent alterner en fonction du point focal, chacun masquant l’autre. À l’image de l’État national de sécurité lui-même, le visage composite est une hydre anonyme : un visage qui se confond avec un autre, qui menace toujours d’apparaître, mais qui ne veut jamais se révéler entièrement. »

À lire aussi
Focus #33 : Luca Marianaccio et la dystopie de demain
Focus #33 : Luca Marianaccio et la dystopie de demain
C’est l’heure du rendez-vous Focus de la semaine ! Aujourd’hui, lumière sur Luca Marianaccio. Avec 404 Not Found, l’artiste italien…
04 janvier 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
Evan Hume : Trafiquer l'invisible pour mieux le voir
© Evan Hume
Evan Hume : Trafiquer l’invisible pour mieux le voir
Dans Viewing Distance, Evan Hume compile et transforme des documents déclassifiés provenant des archives du gouvernement des États-Unis…
22 septembre 2023   •  
Écrit par Anaïs Viand
Dans l'œil de Zen Lefort : fuir la guerre en emmenant l'essentiel
Lviv, Ukraine, le 29 avril 2022 © Zen Lefort / MYOP
Dans l’œil de Zen Lefort : fuir la guerre en emmenant l’essentiel
Cette semaine, plongée dans l’œil de Zen Lefort. Aux côtés de six autres membres de l’agence MYOP, le photographe a couvert la guerre en…
09 octobre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
© Chantal Elisabeth Ariëns
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
Jusqu’au 20 juillet, le centre d’art Bildhalle à Amsterdam, accueille la photographe et artiste visuelle Chantal Elisabeth Ariëns, qui se...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas