Des maisons en série

30 mars 2015   •  
Écrit par Marie Moglia
Des maisons en série
Bruno Fontana parcourt le territoire français à la recherche de constructions faites en série. À travers son objectif, le photographe immortalise notre architecture et pointe notre attention sur la singularité des éléments.

Des maisons de gardes-barrières réhabilitées, des habitats en lotissement, des garages… Des volumes uniformes aux rythmes simplistes, aux schémas répétitifs. À travers sa série “Typologies”, Bruno Fontana nous montre l’uniformisation du paysage urbain, le fonctionnement de nos sociétés modernes et de notre culture de masse.

« Typologies » est le dernier projet de Bruno Fontana. Il a arpenté la France à la recherche de formes récurrentes. Intéressé par les constructions répétées en série (et présentées sur planche), il a dressé un inventaire de ces architectures modestes et standardisées. Séduit par l’architecture, ses travaux portent surtout sur les lignes, la répétition et le graphisme.

Pourtant, même si tout porte à croire que l’habitation est présentée de manière identique et uniformisée, il y a des détails qui changent tout. Par exemple, un simple volet d’une couleur différente suffit à démarquer une habitation.

Le photographe veut attirer notre attention sur la singularité de chaque élément: « À travers l’uniformité flagrante de notre environnement, ce sont ces petites touches personnelles qui retiennent mon attention. [Elles] sont les marques par lesquelles nous nous approprions notre cadre de vie. C’est à travers elles que l’humain se manifeste dans mes images », précise Bruno Fontana qui indique que son travail tend à donner aux formes, un statut patrimonial et mémoriel.

Ce n’est pas la première fois que Bruno Fontana s’intéresse aux environnements urbains et paysagers. Sa précédente série «Urban Wallpapers», s’est déjà portée des éléments architecturaux, des unités d’habitation et de leur répétition dans les grands ensembles.

 

Explorez
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill