Des maisons en série

30 mars 2015   •  
Écrit par Marie Moglia
Des maisons en série
Bruno Fontana parcourt le territoire français à la recherche de constructions faites en série. À travers son objectif, le photographe immortalise notre architecture et pointe notre attention sur la singularité des éléments.

Des maisons de gardes-barrières réhabilitées, des habitats en lotissement, des garages… Des volumes uniformes aux rythmes simplistes, aux schémas répétitifs. À travers sa série “Typologies”, Bruno Fontana nous montre l’uniformisation du paysage urbain, le fonctionnement de nos sociétés modernes et de notre culture de masse.

« Typologies » est le dernier projet de Bruno Fontana. Il a arpenté la France à la recherche de formes récurrentes. Intéressé par les constructions répétées en série (et présentées sur planche), il a dressé un inventaire de ces architectures modestes et standardisées. Séduit par l’architecture, ses travaux portent surtout sur les lignes, la répétition et le graphisme.

Pourtant, même si tout porte à croire que l’habitation est présentée de manière identique et uniformisée, il y a des détails qui changent tout. Par exemple, un simple volet d’une couleur différente suffit à démarquer une habitation.

Le photographe veut attirer notre attention sur la singularité de chaque élément: « À travers l’uniformité flagrante de notre environnement, ce sont ces petites touches personnelles qui retiennent mon attention. [Elles] sont les marques par lesquelles nous nous approprions notre cadre de vie. C’est à travers elles que l’humain se manifeste dans mes images », précise Bruno Fontana qui indique que son travail tend à donner aux formes, un statut patrimonial et mémoriel.

Ce n’est pas la première fois que Bruno Fontana s’intéresse aux environnements urbains et paysagers. Sa précédente série «Urban Wallpapers», s’est déjà portée des éléments architecturaux, des unités d’habitation et de leur répétition dans les grands ensembles.

 

Explorez
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •