Douglas Mandry et Thirza Schaap : uni·es par l’environnement

Douglas Mandry et Thirza Schaap : uni·es par l'environnement
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle

Thirza Schaap et Douglas Mandry sont réunis à la galerie Bildhalle pour une double exposition en solo. Très engagé·es sur la question environnementale, les deux artistes exposeront leur art du 22 septembre au 11 novembre 2023.

La galerie Bildhalle accueille à partir du 22 septembre Cast Away de Thirza Schaap et Wind from Nowhere de Douglas Mandry, réuni·es le temps d’une double exposition solo. Une dualité qui s’explique par le lien étroit qui unit les deux artistes. Leurs engagements artistiques approfondis face à la perception des changements environnementaux servent de base à leurs œuvres. Des travaux mêlant observations en pleine nature et questionnements actuels pour encourager à s’interroger sur la réalité du monde, comme celle des images. Un dialogue avec le·a spectateurice qui s’ouvre par le biais de leurs photographies. Bien que les deux expositions ne soient pas liées, elles se font écho l’une de l’autre et semblent finalement destinées à évoluer en binôme.

Une approche critique et poétique

Douglas Mandry, originaire de Zurich, s’intéresse à l’influence de la science et de la technologie sur notre perception de la nature. Ses œuvres lui permettent d’examiner les notions de tangibilité et de permanence grâce à l’utilisation de matériaux physiques et de méthodes d’impression. L’artiste construit un dialogue constant avec ce qui l’entoure. Se trouve, au cœur de son art, une constante : la nature.
Inspiré du roman de science-fiction de 1961 de J.G. Ballard, son exposition éponyme Wind from Nowhere décrit les catastrophes naturelles et la manière dont ces tragédies peuvent nous unir de façon unique. Douglas Mandry entend à rappeler que la romantisation de la nature est une utopie illusoire, à travers sa toute nouvelle série de son exposition solo : Retardant Panels. Une approche à la fois critique et poétique qui amène à réfléchir sur le déclin du contrôle de notre société sur son environnement.

« Lorsque vous déguisez la laideur en beauté, elle entre dans l’esprit par une autre porte ». Thirza Schaap applique quant à elle ce dicton dans tout ce qui constitue son art. C’est le long de la côte sud-africaine que l’artiste collecte les bouteilles et objets usagés pour créer ses sculptures fantaisistes qu’elle place sous l’objectif de son boîtier. Un processus qui compose l’exposition Cast Away.
Le contraste entre beauté et dégoût s’impose dans ses clichés. Le beau côtoie le laid et remet en question notre perception de l’esthétisme. Cette noblesse étrange qui se dégage de ses œuvres a pour but premier de dénoncer la pollution, d’essayer de l’empêcher ou au moins de la réduire, le tout dans un esprit pop, ludique, parfois excentrique qui définit le style de Thirza Schaap.

© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle

© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle

© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle

© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle

© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle

© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle
© Thirza Schaap / Courtesy of gaerie Bildhalle

© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
© Douglas Mandry / Courtesy of galerie Bildhalle
Explorez
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
© Craig-Whitehead
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
Dans la rue, au cœur du fourmillement de la foule ou au fil des bâtiments qui façonnent la réalité urbaine, les photographes n’ont de...
16 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas