Faire, défaire et refaire

06 février 2019   •  
Écrit par Anaïs Viand
Faire, défaire et refaire
Sujets insolites ou tendance, faites un break avec notre curiosité. Dreamspace Reloaded, un espace de rêverie surréaliste dans lequel Denis Olivier renverse les codes et questionne le spectateur.

« J’aime construire des images proposant plusieurs niveaux de lecture, plus ou moins volontairement. Je propose une image ou l’évasion de notre esprit est possible, où chacun peut laisser aller sa propre interprétation », explique l’auteur de la série Dreamspace Reloaded, Denis Olivier. Biochimie, Beaux-Arts, il  s’est aussi tourné vers la programmation de logiciels 3D. En 2005, il revient à photographie. « Travaillant sur d’autres projets prenants, je produis peu. La photographie est pour moi une échappatoire », précise-t-il. Dreamspace Reloaded est un recueil d’images surréalistes. « Comme dans la peinture, je crée des univers fictifs, représentant ou non la réalité. Il est passionnant de faire, défaire et refaire », confie Denis Olivier. En perturbant certains repères visuels (colorimétrie, détails, rendu, logique, scénarisation, etc.), l’artiste invite le spectateur à réinventer une histoire ou une sensation. « Certaines images peuvent indirectement dénoncer des situations qui me touchent. Il s’agit par exemple de grands thèmes auxquels l’humanité doit faire face, comme le respect de l’environnement et les aberrations qui en découlent. J’aime me rappeler à quel point nous sommes qu’une infinitésimale part de l’univers. C’est ce qui me semble à la fois beau, touchant et merveilleux », ajoute-t-il. Son espace de rêverie retouché se lit comme une mise en abîme, que chacun peut s’approprier.

© Denis Olivier© Denis Olivier
© Denis Olivier© Denis Olivier
© Denis Olivier© Denis Olivier

© Denis Olivier

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet