Fisheye au Salon de la Photo : des activités à ne pas manquer !

06 novembre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Fisheye au Salon de la Photo : des activités à ne pas manquer !

Fisheye vous accueille à son stand, au Salon de la Photo, dans le Pavillon 5, porte de Versailles. Au programme : signatures, lectures de portfolio, et tirages au sort quotidien !

Du 7 au 11 novembre, Fisheye Magazine s’installe au Salon de la Photo, porte de Versailles. L’occasion pour les abonnés comme les curieux de venir à notre rencontre ! Nous vous accueillerons à notre stand, situé au 5. 1 D032. Au programme de ces cinq jours : lectures de portfolio gratuites, tirages au sort quotidiens grâce à la box Komito, ou encore signatures de livres photo – Jean-Christophe Béchet sera présent sur le stand pour signer son ouvrage Habana Song le 8 novembre de 16h à 17h, et Samuel Bollendorff dédicacera son livre Contaminations samedi 9 novembre de 16h à 17h. Vous pourrez également (re)découvrir nos anciens numéros, nos hors-séries, et nos Photobooks, et profiter de nos offres d’abonnement exclusives : 1 an + Fisheye #39 + 1 Photobook vol. 3 + 1 tote bag pour seulement 35 euros ! Vous êtes étudiant ? L’offre d’un an + Fisheye #39 + 1 tote bag à 20 euros pourra vous intéresser.

 

Vous souhaitez participer aux lectures de portfolio ? Il vous suffit de vous inscrire à l’adresse email suivante : rsvp@fisheyemagazine.fr. Vous pourrez également réserver un créneau sur place. Ces moments privilégiés seront organisés tous les jours :

  • Le jeudi : de 11h à 12h
  • Le vendredi : de 11h à 12h, de 14h30 à 15h30 et de 16h30 à 17h30
  • Les samedi, dimanche et lundi : de 11h à 12h et de 14h30 à 15h30

Vous hésitez encore ? Fisheye vous invite gratuitement au Salon ! Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur cette page et de suivre les instructions. Le mot de passe : FHEYE19.

 

Fisheye au Salon de la Photo 2019

Parc des Expositions – Porte de Versailles – stand 5. 1 D032

Du jeudi 7 au dimanche 8 novembre : 10h00 – 19h00

Lundi 11 novembre : 10h00 – 18h00

© Samuel Bollendorff

© Samuel Bollendorff

Explorez
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •