Focus #9 : Lucie Hodiesne Darras dépeint le quotidien de son frère autiste

27 avril 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet

Découvrez le neuvième épisode de Focus, notre nouveau rendez-vous hebdomadaire ! À la croisée de la vidéo et du podcast, ce format immersif donne la parole à vos photographes préféré·e·s. Installez-vous confortablement et plongez cette fois-ci dans l’univers de Lucie Hodiesne Darras.

Vous le savez, au sein de la rédaction Fisheye, on aime autant les photos que leurs récits ! Alors, nous avons lancé, en mars dernier, un objet multimédia, dont le neuvième épisode sort aujourd’hui. Chaque semaine, les artistes se dévoilent et partagent avec nous quelques anecdotes. Après avoir donné la parole à Cyril Abad, Kourtney Roy, Alain KelerEmily GrahamBrandon TauszikCamille GharbiCorentin Fohlen et Pixy Liao, nous nous penchons à présent sur Lucie Hodiesne Darras, photographe française que nous avions interviewée sur le site de Fisheye il y a maintenant deux ans. À l’époque, elle nous parlait déjà de Lilou, une série poignante consacrée à son frère autiste.

« Je me suis rendu compte que le sujet de l’autisme était très peu abordé, ou de façon très erronée. On parle souvent d’autisme Asperger, de personnes par exemple douées en mathématiques, et je trouvais ça bien de pouvoir montrer quelqu’un avec un autisme un peu plus profond, tout en soulignant que c’est une personne avant tout, avec ses envies, sa personnalité, ses interactions avec ses proches », nous explique Lucie Hodiesne Darras. À travers cette série entamée en 2018, la photographe a alors cherché à dépeindre le quotidien d’Antoine, alias Lilou pour les intimes. Avec bienveillance et humanisme, elle nous sensibilise ainsi au handicap en montrant de quoi il retourne véritablement.

Un récit touchant à (re)découvrir dans ce neuvième épisode de Focus.

Explorez
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
© Julian Slagman
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
Projet au long cours, Looking at My Brother déroule un récit intime faisant éclater la chronologie. Une lettre d’amour visuelle de Julian...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Rafael Medina : corps libres et désirés 
© Rafael Medina
Rafael Medina : corps libres et désirés 
En double exposition, sous les néons des soirées underground, Rafael Medina développe un corpus d'images grisantes, inspirées par les...
27 juin 2024   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
© Nanténé Traoré, Late Night Tales, 2024 / Un ou une artiste que tu admires par-dessus tout ?
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
26 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
© Tommy Keith
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno, nos coups de cœur de la semaine, dépeignent le paysage alentour chacun à leur manière. Le...
24 juin 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet