Frank Horvat/Zhong Weixing, dans les coulisses d’un face à face

07 novembre 2017   •  
Écrit par Eric Karsenty
Frank Horvat/Zhong Weixing, dans les coulisses d’un face à face

Alors que Zhong Weixing présente ses portraits de photographes célèbres à la MEP dans une exposition intitulée Face à Face, nous avons eu le privilège d’assister à la séance où le photographe chinois ajoutait Frank Horvat à sa série. Un portrait réalisé juste avant l’ouverture de l’exposition dont nous vous dévoilons les coulisses en exclusivité.

Rendez-vous rue Jules César, à Paris, pour cette rencontre au sommet, qui réunit Frank Horvat, photographe à l’immense carrière, et Zhong Weixing, qui a entrepris de mettre en boîte tous les grands photographes qu’il admire. Après avoir croqué Robert Frank, Sebastião Salgado, Vik Muñiz, Sabine Weiss, Orlan et Alain Fleischer, entre autres, c’est au tour de Frank Horvat de passer devant l’objectif du photographe chinois.

Toutes mes photos sont autobiographiques

Deux traducteurs, trois assistants, et plusieurs accompagnateurs sont réunis dans cet appartement loué pour le shooting. Café, thé et petits gâteaux voisinent avec plusieurs boîtiers sur la table basse, sur laquelle nous déposons négligemment le dernier Fisheye. Frank Horvat, accompagné de Fiammetta, sa charmante fille qui est aussi son assistante, fait son entrée, et les deux photographes entament la conversation. Frank Horvat évoque son premier voyage en Chine, en 1986, et explique qu’aujourd’hui, s’il était un photographe chinois, il montrerait les femmes chinoises « dans leurs différences, alors qu’elles ont l’air d’être toutes sur le même modèle ». Avant d’expliquer que pour lui, « toutes [s]es photos sont autobiographiques. (…) Je pense que le monde est devenu tellement grand et compliqué, qu’on ne peut pas tout dire. J’ai décidé de ne parler que de moi-même, comme Montaigne. »

ORLAN © Zhong Weixing
ORLAN © Zhong Weixing
Sebastião Salgado © Zhong Weixing
Sebastião Salgado © Zhong Weixing

à g. ORLAN, artiste plasticienne française, 2017 © Zhong Weixing, à d. Sebastião Salgado, photographe brésilien, 2015 © Zhong Weixing

Panoplie d’appareils

Zhong Weixing précise qu’en Chine « la photo reste un art très jeune, et que les photographes cherchent leur écriture. La photographie pour lui, « c’est toute [s]a vie, je ne peux pas vivre sans photographier. La photo m’a apporté le bonheur. » Puis la séance commence, Frank Horvat allume sa pipe, manipule son appareil photo, tandis que Zhong Weixing lui tourne autour, multipliant les prises de vue avec les différents boîtiers que lui passent ses assistants. Frank Horvat s’étonne un peu de cette panoplie d’appareils.

L’étonnement décisif

« Il y a un moment où je suis étonné par ce que je vois, et c’est là que je fais la photo. L’étonnement, c’est mon moment décisif. Quand je travaillais deux heures d’affilée, ce n’était pas forcément bon »,

explique Horvat « Dans mes portraits, les bonnes photos sont souvent les premières, ou les dernières », répond Zhong Weixing. Frank Horvat approuve, pour lui, c’est la même chose. C’est d’ailleurs un des tout premiers portraits que le photographe chinois a sélectionné pour sa série Face à Face, dont on pourra découvrir les images sur les murs de la MEP, du 8 novembre au 7 janvier 2018.

Du 8 novembre 2017 au 7 janvier 2018

Face à Face, photos de Zhong Weixing

Maison européenne de la photographie, à Paris

 

Photos et vidéo : Fahim Alloul

Image d’ouverture © Bernard Faucon, Zhong Weixing

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet