Gen Z et sororité : Sophia Wilson renoue avec les années 2000

07 octobre 2022   •  
Écrit par Ana Corderot
Gen Z et sororité : Sophia Wilson renoue avec les années 2000

À seulement 22 ans, née et élevée dans la ville qui ne dort jamais, Sophia Wilson influe d’ores et déjà le monde de la photographie de mode par une écriture marquée et singulière. « Mon univers ? Une utopie à bien des égards. Tout est lourd de couleurs, de joie, de mouvement, de représentations et de jeunesse. Mon monde artistique tourne également autour de la féminité noire et du passage à l’âge adulte », confie-t-elle. Collaborant avec la jeune scène artistique new-yorkaise, la photographe assume être majoritairement influencée par les années 2000, période de son enfance. « Je ne fais que photographier ce que je connais. Je fais partie de la génération Z, comme tous mes pairs. J’essaie simplement de mettre en avant mon peuple, mes ami·e·s », explique-t-elle naturellement. Fard à paupières acidulé, studio sous néons roses, décoration bonbon et accessoires kitsch… Obsédée par les couleurs pop, elle en fait son outil de prédilection, lui permettant ainsi de donner le ton, l’humeur ou les sensations que ses modèles lui diffusent. Pareils à des albums de fin de promotions, les portraits de Sophia Wilson encapsulent une génération juvénile, fière de ses diversités, consciente et soucieuse de son image, mais bien décidée à se défaire des étiquettes qu’on lui fixe.

 

© Sophia Wilson

 

 

© Sophia Wilson

© Sophia Wilson

 

© Sophia Wilson

 

 

© Sophia Wilson

 

© Sophia Wilson

 

 

© Sophia Wilson

 

 

 

© Sophia Wilson

 

 

© Sophia Wilson

 

 

© Sophia Wilson

 

 

© Sophia Wilson

© Sophia Wilson

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill