Georgia Kontodimou et l’insaisissable

04 mars 2022   •  
Écrit par Ana Corderot
Georgia Kontodimou et l'insaisissable

« Au fil des années, j’ai fini par comprendre que ce qui m’attire et m’inspire, c’est la fragilité. La fragilité du temps, de la matière et de l’émotion. Mais ce qui me motive à capturer des images, c’est la nécessité de rester en contact avec la réalité et le temps présent », dévoile avec enchantement Georgia Kontodimou. Diplômée en sciences naturelles, l’artiste grecque s’est éprise du 8e art, il y a sept ans, grâce à son compagnon. Depuis, elle développe un univers visuel qu’elle peine encore à définir. Silhouettes fantomatiques irradiant de lumière une dune au crépuscule, natures mortes étincelantes, portraits aux contours déconcertants… Dans les prises de vue de Georgia Kontodimou quelque chose retient notre attention. Une certaine intensité dans le mouvement et dans les couleurs qui nous attire, inlassablement. « Si j’étais une couleur, je serais le bleu. Un bleu foncé, dense et profond », conclut-elle.

© Georgia Kontodimou© Georgia Kontodimou

© Georgia Kontodimou© Georgia Kontodimou

© Georgia Kontodimou

 

 

© Georgia Kontodimou

 

© Georgia Kontodimou© Georgia Kontodimou

 

© Georgia Kontodimou

 

 

© Georgia Kontodimou

 

 

© Georgia Kontodimou© Georgia Kontodimou

 

 

© Georgia Kontodimou

 

© Georgie Kontodimou

 

 

© Georgia Kontodimou© Georgia Kontodimou

© Georgia Kontodimou

Explorez
La sélection Instagram #460 : sortir du réel
© Jared Cobb / Instagram
La sélection Instagram #460 : sortir du réel
Si la photographie permet de se rapprocher le plus possible du réel, elle capture aussi des mondes fictifs, des pensées illusoires et des...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
22 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Reporters sans frontières : Regarder le Japon pour ce qu’il est
Julie Glassberg, Le mont Fuji depuis le camion de M. Yamamoto, livreur de bois résidant à Shizuoka, préfecture d’Aichi, sur l’île de Honshū. © Julie Glassberg
Reporters sans frontières : Regarder le Japon pour ce qu’il est
Le 76ᵉ album de la collection 100 photos pour la liberté de la presse, publié par Reporters sans frontières, s’aventure au Japon et...
À l'instant   •  
Écrit par Marie Baranger
La FUJIKINA ou le pouvoir de la création d'images
© Laura Bonnefous
La FUJIKINA ou le pouvoir de la création d’images
Amateurices passionné·es, professionnel·les aguerri·es... quel que soit votre horizon, la FUJIKINA vous accueille pour sa nouvelle...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #460 : sortir du réel
© Jared Cobb / Instagram
La sélection Instagram #460 : sortir du réel
Si la photographie permet de se rapprocher le plus possible du réel, elle capture aussi des mondes fictifs, des pensées illusoires et des...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l'œil d'Igor Furtado : expressions queer tropicales
© Igor Furtado, Corpo Trópico
Dans l’œil d’Igor Furtado : expressions queer tropicales
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Igor Furtado. Le photographe célèbre la beauté des communautés LGBTQIA+ brésiliennes, toujours en...
24 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill