Giuseppe Pepe fait tomber les têtes

02 septembre 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Giuseppe Pepe fait tomber les têtes
Pour son projet “#LoosingMyMind”, un graphiste italien s’amuse à supprimer les têtes des portraits que des internautes lui envoient.

Sur son compte Instagram, le graphiste italien Giuseppe Pepe collectionne les visages sans tête. Loin d’être morbide, le projet #LoosingMyMind vise à rire de notre tendance à rapidement perdre notre sang-froid. “Losing my mind” signifie “perdre la raison” et Giuseppe a choisi de faire une faute au nom de sa série car le hashtag était déjà très populaire quand il a lancé son projet en novembre dernier.

Image extraite de la série "#LoosingMyMind" © Giuseppe Pepe
Image extraite de la série “#LoosingMyMind” © Giuseppe Pepe

Pour réaliser son projet, Giuseppe demande aux internautes, et plus particulièrement à la communauté d’Instagram, de lui envoyer des portraits avec leur tête. Il la supprime sur Photoshop et retravaille souvent les couleurs avant de partager le résultat sur les réseaux. Amusants ou effrayants, il y a désormais des centaines de portraits sans visage sur le compte de Giuseppe.

© Giuseppe Pepe
Image extraite de la série “#LoosingMyMind” © Giuseppe Pepe

Je suis fasciné par la communauté d’Instagram, je n’ai pas pu m’empêcher de partager mon idée avec des millions de gens. Je souhaitais que tout le monde puisse y participer, pas seulement les personnes qui me suivent.”, raconte-t-il à Fisheye. En parallèle, Giuseppe travaille sur un autre projet: les meilleures photos de la série seront disponibles sur des tee-shirts de la marque TwiceTooNice pour la saison automne-hiver 2015-2016.

Loosingmymind2_fisheyelemagLoosingmymind4_fisheyelemagLoosingmymind5_fisheyelemagLoosingmymind6_fisheyelemagLoosingmymind7_fisheyelemagLoosingmymind8_fisheyelemagLoosingmymind_8_fisheyelemag

En (sa)voir plus

→ Le compte Instagram de Giuseppe Pepe

Explorez
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
Il y a 9 heures   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
Il y a 9 heures   •  
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill