Guerre en Ukraine, Nazar Furyk témoigne

29 mars 2022   •  
Écrit par Anaïs Viand
Guerre en Ukraine, Nazar Furyk témoigne

Nous poursuivons notre engagement auprès des photographes ukrainien·ne·s en leur offrant un espace de témoignages. Après Taras BychkoLada Solovyova et Oleksandr Rupeta, c’est au tour de Nazar Furyk de nous livrer son récit.

« À Kolomyia, mes grands-parents accueillent chaque jour des personnes venant d’autres régions d’Ukraine. Il y a peu, ma mère, ma plus jeune sœur et mon petit frère ont déménagé à l’étranger.

Ici, dans la ville d’Ivano-Frankivska, il y a eu des attentats à la bombe à l’aéroport, mais c’est incomparable avec l’enfer que connaissent les habitants d’autres villes, où des milliers de civils sont blessés, et où les villes sont détruites à 70-80 %… Enfin, n’importe quel endroit en Ukraine n’est pas sûr.

Les premiers jours de l’invasion menée par la Russie, je ne pouvais pas filmer, ni manger, ni dormir. J’étais dans un tout autre état d’esprit.

J’avais pourtant couvert le conflit en Ukraine orientale en 2015-2016. Le 24 février, c’est une tout autre sensation que j’ai eue en moi. J’étais très inquiet pour la sécurité de mes proches.

J’ai pu prendre une caméra seulement quelque temps après être arrivé à Kolomyia. Ma famille est désormais dans un endroit sûr. Maintenant, je pense déjà que je suis prêt à témoigner de la guerre dans mon pays à travers mes images.

Je veux que tout se termine le plus vite possible, et de la bonne façon, car l’histoire ne doit pas se répéter dans cinq, dix, trente ans. Je veux que l’empire du mal [la Russie] tombe, et que tous ceux qui commettent ces atrocités et ce génocide soient pleinement punis. »

© Nazar Furyk

© Nazar Furyk

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot